Comment la cérémonie pascale est-elle commémorée aujourd’hui ?

Vous êtes ici

Comment la cérémonie pascale est-elle commémorée aujourd’hui ?

Login or Create an Account

With a UCG.org account you will be able to save items to read and study later!

Sign In | Sign Up

×

La Pâque initiale servait à rappeler comment Dieu avait épargné de la mort les premier-nés de Son peuple en Égypte. En tant que réalisation ultime de ce qu’elle représente, la Pâque de la Nouvelle Alliance nous rappelle que les chrétiens sont épargnés de la peine de mort éternelle liée au péché grâce au sacrifice du Christ en tant qu’Agneau de Dieu.

Conscients de l’importance de ce sacrifice, les membres de l’Église de Dieu Unie, qui publie la revue Bonnes Nouvelles, s’approchent de cette période de l’année en faisant une profonde introspection spirituelle. Nous commémorons la Pâque au moyen d’une assemblée solennelle suivant les directives de l’apôtre Paul et la cérémonie de la Pâque de la Nouvelle Alliance que Jésus institua, comme en témoignent les Évangiles de Matthieu, de Marc, de Luc et de Jean.

Conformément à l’exemple de Jésus, la cérémonie de la Pâque commence après le coucher du soleil, la veille du jour de la Pâque selon le calendrier hébreu. Elle débute par une brève explication de sa raison d’être et par la lecture de passages des Évangiles. Puis, suivant l’exemple et les directives de Jésus dans Jean 13, les chrétiens se lavent mutuellement les pieds.

On explique ensuite les symboles de la Pâque, soit le pain sans levain et le vin, qui représentent le corps et le sang de notre Sauveur. Chaque membre baptisé de l’Église, mange un petit morceau de pain et boit un petit verre de vin en guise de reconnaissance de ce sacrifice que nos péchés ont rendu nécéssaire. La cérémonie se termine après la lecture de Saintes Écritures sur les enseignements de Jésus la veille de Son arrestation et de Sa crucifixion. (Voir Exode 12 ; Lévitique 23:5 Lévitique 23:5Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l’Éternel.
Louis Segond×
; Matthieu 26:17-30 Matthieu 26:17-30 17 Le premier jour des pains sans levain, les disciples s’adressèrent à Jésus, pour lui dire: Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque? 18 Il répondit: Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz: Le maître dit: Mon temps est proche; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. 19 Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque. 20 Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. 21 Pendant qu’ils mangeaient, il dit: Je vous le dis en vérité, l’un de vous me livrera. 22 Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire: Est-ce moi, Seigneur? 23 Il répondit: Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c’est celui qui me livrera. 24 Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme par qui le Fils de l’homme est livré! Mieux vaudrait pour cet homme qu’il ne fût pas né. 25 Judas, qui le livrait, prit la parole et dit: Est-ce moi, Rabbi? Jésus lui répondit: Tu l’as dit. 26 Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. 27 Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous; 28 car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. 29 Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où j’en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père. 30 Après voir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers.
Louis Segond×
; Marc 14:22-24 Marc 14:22-24 22 Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Prenez, ceci est mon corps. 23 Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et ils en burent tous. 24 Et il leur dit: Ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs.
Louis Segond×
; 1 Corinthiens 11:23-28 1 Corinthiens 11:23-28 23 Car j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c’est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. 25 De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. 26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. 27 C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe;
Louis Segond×
.)