Jésus Christ et les fêtes bibliques

Vous êtes ici

Jésus Christ et les fêtes bibliques

Tous les ans sans exception, Jésus observa ces sept fêtes et Son Église, fondée par la suite, fit de même. Avez-vous déjà entendu parler de la Fête des Tabernacles ? Qu’en est-il des jours des Pains sans levain ? Connaissez-vous le jour des Expiations ?

Ces célébrations spéciales se trouvent dans la Bible et non pas uniquement dans l’Ancien Testament. Non seulement Jésus-Christ notre Sauveur observa ces fêtes, mais Il en est le personnage central. Lorsque nous les observons, nous célébrons la mission et l’oeuvre de Jésus-Christ — ce qu’Il a fait, ce qu’Il fait maintenant, et ce qu’Il fera encore. Elles sont indispensables pour le développement d’une relation plus approfondie avec Lui. Grâce à elles, vous pouvez aussi apprendre comment Dieu apportera le salut au monde entier ! Jésus-Christ est l’un des personnages le plus mal compris et le plus mal interprété de toute l’Histoire. Il est certainement le plus connu, mais il y a beaucoup à apprendre au sujet de Sa vie, de Son enseignement et de Son exemple.

Il est essentiel de se rendre compte que ces fêtes prescrites dans la Bible étaient observées par Jésus car elles faisaient partie intégrante de la vénération qu’Il témoignait à son Père, et des enseignements qu’Il nous apportait au sujet de ce Dernier. Il faut également comprendre que ces fêtes révèlent le rôle central du Christ dans le processus du salut. Il est vital de saisir la véritable perspective que les jours saints bibliques nous offrent au sein du Nouveau Testament. Cette optique mène à Jésus-Christ qui, assis à la droite du Père, représente le personnage principal du plan de salut de Dieu pour l’humanité.

À ce stade, certains d’entre vous peuvent avoir cette pensée : « Mais ce sont des fêtes juives. Elles n’ont rien à voir avec le Nouveau Testament ou le christianisme d’aujourd’hui. » C’est une réflexion largement répandue, mais elle est erronée. Ces fêtes n’appartiennent pas seulement aux Juifs. Elles appartiennent en premier lieu à Dieu le Père et à Jésus-Christ. Ce sont les fêtes de Dieu. Il est également demandé aux chrétiens de les observer s’ils désirent suivre l’exemple de Jésus, et elles sont directement liées au Christ et à Son Église aujourd’hui.

Examinons ces fêtes bibliques une par une et le rôle vital que Jésus joue dans chacune d’elle. Ces fêtes sont regroupées en trois périodes de l’année et sont reliées aux saisons des récoltes en Terre Sainte. Elles donnent un aperçu remarquable de lamanière dont Dieu le Père, par Jésus-Christ, fera la moisson des hommes dans Son plan de salut.

La Pâque : « Le Christ, notre Pâque, fut immolé pour nous. »

La première de ces fêtes est la Pâque, immédiatement suivie par les jours des Pains sans Levain. La Pâque était une partie importante de l’histoire de l’exode hors d’Égypte de l’ancien Israël mais elle représente plus qu’une simple observance de l’Ancien Testament. Nous la trouvons mentionnée 28 fois dans le Nouveau Testament.

Quelle est donc la signification de la Pâque du Nouveau Testament ? Cette fête est centrée sur Celui dont l’impact fut si profond, Celui qui est si saint, si important que, sans Lui, l’humanité n’aurait aucun espoir — c’est-à-dire Jésus-Christ. Dès le commencement, la Pâque annonçait la venue et le sacrifice de Jésus. Il est notre véritable Agneau pascal (1 Corinthiens 5:7 1 Corinthiens 5:7Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.
Louis Segond×
). En observant la Pâque du Nouveau Testament (au printemps en Israël et dans le reste de l’hémisphère nord), nous comprenons le rôle central que tient Jésus dans le pardon divin de nos péchés. La Bible déclare : « Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. » (1 Jean 3:5 1 Jean 3:5Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché.
Louis Segond×
)

De nombreuses prophéties dans les Écritures hébraïques prédisent la vie et lamort d’un Messie. Plusieurs d’entre elles trouvent leur accomplissement dans les détails incroyables de la mort du Christ par crucifixion. Ceci constitue l’une des plus importantes preuves de la validité de la Bible et de l’identité de Jésus. Avant Sa dernière Pâque en compagnie de Ses apôtres, Caïphe, souverain sacrificateur juif, avait prédit la mort du Christ en disant : « Il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. » (Jean 11:50 Jean 11:50vous ne réfléchissez pas qu’il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas.
Louis Segond×
)

Ces fêtes mentionnées dans la Bible sont-elles uniquement des fêtes juives ou sont-elles des observances commandées pour ceux qui suivre le Christ ?

La mort du Christ, ayant eu lieu le jour de la Pâque, accomplit le rituel de l’agneau sacrifié et apporte une nouvelle dimension à la compréhension des fêtes. À cet égard, remarquez comment l’apôtre Paul comprenait que dans le Nouveau Testament, ces fêtes avaient une application encore plus profonde, et comment il l’enseigna aux païens devenus chrétiens dans la ville de Corinthe : « Faites disparaître le vieux levain [référence aux jours des Pains sansLevain, à la levure comme agent qui fait que la pâte du pain lève durant la cuisson], afin que vous soyez une pâte nouvelle [figurativement parlant], puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête [des Pains sans Levain], non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. » (1 Corinthiens 5:7-8 1 Corinthiens 5:7-8 [7] Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. [8] Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Louis Segond×
, nous mettons en italique.)

Dans ce passage qui se référant aux deux premières fêtes annuelles bibliques, nous voyons que le rôle du Christ est essentiel à une bonne compréhension et au respect de ces jours.

Examinons maintenant les jours des Pains sans Levain.

Jours des Pains sans Levain : abandonner le péché en prenant le vrai Pain de Vie

Le lendemain de la Pâque, commence la Fête des Pains sans Levain qui dure sept jours et dont le premier et le dernier sont des jours saints. De même que pour la Pâque, Jésus-Christ est également le point central de cette fête. Les chrétiens l’observent en sachant qu’elle représente pour eux un temps de réflexion plus approfondie sur le besoin d’éliminer le péché de leur vie et de le vaincre.

Dans l’optique de cette fête de printemps, le levain représente le péché.

À nouveau, l’apôtre Paul s’y réfère comme étant « le levain de malice et de méchanceté » (1 Corinthiens 5:8 1 Corinthiens 5:8Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Louis Segond×
). Parallèlement, d’autres passages comparent le levain à de l’hypocrisie (Luc 12:1 Luc 12:1Sur ces entrefaites, les gens s’étant rassemblés par milliers, au point de se fouler les uns les autres, Jésus se mit à dire à ses disciples: Avant tout, gardez-vous du levain des pharisiens, qui est l’hypocrisie.
Louis Segond×
) et aux faux enseignements. Lors de cette fête du Nouveau Testament, le levain symbolise le mal que les chrétiens s’efforcent de vaincre dans leur vie.

Selon les instructions divines, l’observance de cette fête consiste à supprimer et à ne pas manger de pain levé pendant sept jours en le remplaçant par le « pain sans levain de la pureté et de la vérité. » (1 Corinthiens 5:8 1 Corinthiens 5:8Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.
Louis Segond×
)

Les jours des pains sans levain sont étroitement liés à quelque chose de très important révélé par cette fête. Voyezvous, ces jours représentent l’une des promesses du Christ, promesse qui devait s’accomplir après Sa résurrection. Jésus promit que Lui et le Père allaient demeurer dans nos coeurs (Jean 14:23 Jean 14:23Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.
Louis Segond×
). En fait, c’est Christ en nous qui est l’espoir de notrefuture gloire dans le royaume de Dieu (Colossiens 1:27 Colossiens 1:27à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l’espérance de la gloire.
Louis Segond×
).

Le fait de manger du pain sans levain pendant cette fête nous rappelle que le Christ, le « pain de vie », le « pain vivant qui est descendu du ciel » (Jean 6:35 Jean 6:35Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
Louis Segond×
, Jean 6:51 Jean 6:51Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.
Louis Segond×
), est l’exemple ultime de sincérité et de vérité que les pains sans levain représentent. De tout leur coeur, les chrétiens désirent avoir cet Être Saint en eux.

Observer les jours des Pains sans Levain nous rappelle aussi que ce n’est pas notre propre droiture innée ou spontanée qui nous permet de surmonter le péché. Au contraire, c’est la justice qui résulte du fait de participer à ce pain de vie, au fait que Jésus-Christ vit Sa vie juste dans le coeur de Son peuple et nous donne les moyens de vaincre le péché.

Comme l’écrit Paul : « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » (Galates 2:20 Galates 2:20J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.
Louis Segond×
)

L’observance de la Fête des Pains sans levain dans le Nouveau Testament nous enseigne que le Christ ressuscité est mort pour nos péchés. Ce fait nous permet d’abandonner une vie de péché, d’espérer la vie éternelle en prenant part au vrai Pain de Vie. Cette fête explique qu’en permettant au Christ de vivre en nous, nous pouvons être transformés. Nous ne pourrons vaincre de manière certaine le péché qu’en revêtant le caractère et la nature de Jésus.

La Pentecôte : Par le Saint-Esprit, Christ fortifie Son Église.

Examinons maintenant la fête suivante, celle de la Pentecôte qui représente les prémices de la moisson du blé en Israël. Elle a lieu sept semaines après l’offrande des prémices de la petite récolte d’orge présentée lors de la Fête des Pains sans Levain. Ces célébrations de la moisson étaient attendues avec impatience par les Israélites. Ils étaient certains d’avoir de la nourriture pour leurs familles quand la bénédiction de Dieu était sur eux. La Pentecôte était, pour un Israélite, une indication que l’année à venir serait bonne.

Lors d’une cérémonie spéciale, le prêtre élève deux pains devant Dieu en tant qu’offrande. Celle-ci était offerte afin de reconnaître Dieu comme étant Celui qui bénit Israël et leur donne le fruit de la récolte. C’était une grande fête pleine d’espoir et de joie.

Selon la tradition juive, Dieu donna à Israël les Dix Commandements le jour de la Pentecôte. Mais les Israélites n’avaient pas le Saint-Esprit en eux, de sorte qu’ils n’obéirentpas aux lois spirituelles immuables que Dieu leur avait données.

Dans le Nouveau Testament, nous voyons un parallèle beaucoup plus profond à cela. Jésus Lui-même fut le premier-né des prémices. Il est représenté par la gerbe d’orge agitée lors de la Fête des Pains sans Levain. Les prémices de la récolte de blé lors de la Pentecôte représentent ceux qui Lui obéissent au cours de cet âge.

Lorsque Jésus était sur le point de monter au ciel, après Sa résurrection, les apôtres furent perplexes parce que leur Seigneur ressuscité allait leur être enlevé. Mais Jésus leur avait déjà promis qu’Il ne les laisserait pas orphelins (Jean 14:18 Jean 14:18Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.
Louis Segond×
). Il a promis que Lui et le Père viendraient à eux par la puissance du Saint-Esprit (Jean 14:16-23 Jean 14:16-23 [16] Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, [17] l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. [18] Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. [19] Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi. [20] En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. [21] Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui. [22] Jude, non pas l’Iscariot, lui dit: Seigneur, d’où vient que tu te feras connaître à nous, et non au monde? [23] Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.
Louis Segond×
).

Jésus réitéra cette promesse dans Luc lorsqu’Il dit : « Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez [ou attendez] dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut. » (Luc 24:49 Luc 24:49Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.
Louis Segond×
)

Ce pouvoir est le Saint-Esprit. Le Saint- Esprit descendit sur les disciples le jour de la Pentecôte comme nous le lisons dans le deuxième chapitre des Actes. Soudain, par cet événement, les disciples formèrent l’Église de Dieu.

Ils ne formaient plus un groupe d’hommes et de femmes hagards et confus — ils étaient maintenant les prémices du peuple de Dieu, la première partie de la moisson de Dieu. Maintenant, grâce à la puissance de l’Esprit Saint, ils seraient véritablement capables de surmonter le péché. Par ce même pouvoir, l’Église de Dieu apporterait l’Évangile au monde entier.

Tout cela fut rendu possible grâce à la vie, à la mort et à la résurrection de Jésus- Christ. Il tint Sa promesse en accordant le pouvoir du Saint-Esprit à l’Église. En tant que chrétiens qui célèbrent aujourd’hui cette fête, nous nous souvenons de la puissance transformatrice du Saint-Esprit divin. Par la puissance du Saint-Esprit, nous avons l’espoir et la joie de réaliser la même oeuvre que le Christ fit sur terre, l’oeuvre de prédication de l’Évangile du Royaume de Dieu.

Nous avons survolé trois des fêtes bibliques annuelles — la Pâque, la Fête des Pains sans Levain et la Fête de la Pentecôte. Nous allons maintenant aborder brièvement chacune des quatre fêtes suivantes qui s’observent à l’automne de l’année, du moins pour ce qui est des saisons en Terre sainte et dans le reste de l’hémisphère nord. Au cours de cette étude, nous allons à nouveau remarquer le rôle central de Jésus-Christ dans l’accomplissement de chacune d’elles.

La Fête des Trompettes : Jésus Christrevient et ressuscite Ses disciples

La fête biblique suivante utilise un symbole intéressant — le son des trompettes.

Les trompettes, que ce soit des instruments métalliques ou des cornes de bélier, étaient utilisées dans la Bible pour divers objectifs. Elles étaient employées pour appeler le peuple de Dieu à se rassembler (Nombres 10:1-10 Nombres 10:1-10 [1] L’Éternel parla à Moïse, et dit: [2] Fais-toi deux trompettes d’argent; tu les feras d’argent battu. Elles te serviront pour la convocation de l’assemblée et pour le départ des camps. [3] Quand on en sonnera, toute l’assemblée se réunira auprès de toi, à l’entrée de la tente d’assignation. [4] Si l’on ne sonne que d’une trompette, les princes, les chefs des milliers d’Israël, se réuniront auprès de toi. [5] Quand vous sonnerez avec éclat, ceux qui campent à l’orient partiront; [6] quand vous sonnerez avec éclat pour la seconde fois, ceux qui campent au midi partiront: on sonnera avec éclat pour leur départ. [7] Vous sonnerez aussi pour convoquer l’assemblée, mais vous ne sonnerez pas avec éclat. [8] Les fils d’Aaron, les sacrificateurs, sonneront des trompettes. Ce sera une loi perpétuelle pour vous et pour vos descendants. [9] Lorsque, dans votre pays, vous irez à la guerre contre l’ennemi qui vous combattra, vous sonnerez des trompettes avec éclat, et vous serez présents au souvenir de l’Éternel, votre Dieu, et vous serez délivrés de vos ennemis. [10] Dans vos jours de joie, dans vos fêtes, et à vos nouvelles lunes, vous sonnerez des trompettes, en offrant vos holocaustes et vos sacrifices d’actions de grâces, et elles vous mettront en souvenir devant votre Dieu. Je suis l’Éternel, votre Dieu.
Louis Segond×
). Elles étaient également utilisées pour annoncer le début de ce jour saint (Lévitique 23:24 Lévitique 23:24Parle aux enfants d’Israël, et dis: Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez un jour de repos, publié au son des trompettes, et une sainte convocation.
Louis Segond×
; à comparer avec Psaume 81:3-4 Psaume 81:3-4 [3] (81:4) Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, A la pleine lune, au jour de notre fête! [4] (81:5) Car c’est une loi pour Israël, Une ordonnance du Dieu de Jacob.
Louis Segond×
). Les trompettes sonnaient également pour annoncer le couronnement d’un roi (1 Rois 1:39-40 1 Rois 1:39-40 [39] Le sacrificateur Tsadok prit la corne d’huile dans la tente, et il oignit Salomon. On sonna de la trompette, et tout le peuple dit: Vive le roi Salomon! [40] Tout le peuple monta après lui, et le peuple jouait de la flûte et se livrait à une grande joie; la terre s’ébranlait par leurs cris.
Louis Segond×
).

Tous ces objectifs se trouvent réunis dans un accomplissement ultime lors du retour de Jésus-Christ sur terre en tant que Roi, selon ce qui est enseigné dans le Nouveau Testament. Il rassemblera Son peuple au son puissant d’une trompette.

En outre, le Nouveau Testament montre clairement que lors de l’évènement appelé la première résurrection, au son retentissant d’une trompette « le Seigneur lui-même… descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. » (1Thessaloniciens 4:16)

Dans 1 Corinthiens 15:51-52 1 Corinthiens 15:51-52 [51] Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, [52] en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.
Louis Segond×
, Paul écrit : « Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. »

Un autre passage important se trouve dans Apocalypse 11:15 Apocalypse 11:15Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles.
Louis Segond×
: « Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. »

La Fête des Trompettes symbolise l’époque où Jésus-Christ interviendra dans notre monde pour imposer Son règne et remplacer ainsi tout autre gouvernement humain. Cette fête représente aussi la résurrection des « morts en Christ » comme le dit la Bible (1 Thessaloniciens 4:16 1 Thessaloniciens 4:16Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.
Louis Segond×
) et le changement en une vie spirituelle glorifiée — devenant ainsi des êtres spirituels au sein de la famille de Dieu. Jésus déclara que Lui-même ressusciterait Ses disciples lors de cette époque future (Jean 6:44 Jean 6:44Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour.
Louis Segond×
).

Plus loin, la Bible nous montre que le retour du Christ ne sera pas bien accueilli par les armées et les dirigeants de ce monde. En effet, le retour de Christ est accompagné d’une époque de guerre. Les « royaumes du monde » ne capituleront pas, ils ne se soumettront pas volontairement à Jésus- Christ.

Il y a une raison pour laquelle l’Agneau de Dieu, vêtu d’un vêtement teinté de sang, brandit une épée pour « frapper les nations » (Apocalypse 19:13-15 Apocalypse 19:13-15 [13] et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. [14] Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. [15] De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout puissant.
Louis Segond×
). Les royaumes de ce monde sont actuellement contrôlés par un esprit puissant appelé Satan le diable. Le pouvoir de cet être maléfique agit en coulisse, il est responsable de toute la folie humaine.

Avant que le règne de justice de Jésus- Christ ne puisse s’installer sur cette terre, le problème de Satan lui-même doit être traité de manière décisive. Cette prochaine étape dans le plan de Dieu est révélée par la fête suivante, le Jour des Expiations.

La Fête des Expiations : le Christ chasse Satan et offre la réconciliation à tous

Le Jour des Expiations est le plus insolite des Jours saints. C’est un jour pendant lequel le peuple de Dieu ne prend ni nourriture ni boisson. Cela est appelé un « jeûne » (Lévitique 23:26-32 Lévitique 23:26-32 [26] L’Éternel parla à Moïse, et dit: [27] Le dixième jour de ce septième mois, ce sera le jour des expiations: vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu. [28] Vous ne ferez aucun ouvrage ce jour-là, car c’est le jour des expiations, où doit être faite pour vous l’expiation devant l’Éternel, votre Dieu. [29] Toute personne qui ne s’humiliera pas ce jour-là sera retranchée de son peuple. [30] Toute personne qui fera ce jour-là un ouvrage quelconque, je la détruirai du milieu de son peuple. [31] Vous ne ferez aucun ouvrage. C’est une loi perpétuelle pour vos descendants dans tous les lieux où vous habiterez. [32] Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes; dès le soir du neuvième jour jusqu’au soir suivant, vous célébrerez votre sabbat.
Louis Segond×
; Actes 27:9 Actes 27:9Un temps assez long s’était écoulé, et la navigation devenait dangereuse, car l’époque même du jeûne était déjà passée.
Louis Segond×
). Dans l’ancien Israël, lors de cette fête annuelle, une cérémonie avait lieu avec le souverain sacrificateur et était accompagnée d’une offrande de deux boucs spécialement choisis.

Un bouc était tué et son sang offert dans le Saint des saints — pièce sacrée du temple dans laquelle seul le souverain sacrificateur était autorisé à entrer lors de cette fête annuelle. Cela représentait le sacrifice de Jésus-Christ pour l’expiation de l’humanité.

Le deuxième bouc n’était pas tué. Il était conduit dans le désert. Ce bouc représente Satan, celui qui se rebella contre Dieu et qui est le principal responsable du péché et du mal dans le monde. Satan est celui que Jésus qualifia de « menteur » et de « meurtrier dès le commencement » (Jean 8:44 Jean 8:44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.
Louis Segond×
). Sa présence et son influence maléfiques doivent être enlevées de l’humanité avant que la paix du Royaume de Dieu ne puisse s’installer.

Bien que nous n’observions pas le Jour des Expiations aujourd’hui en pratiquant le rituel du temple et des deux boucs, nous mettons toutefois l’accent sur le symbolisme de ce jour en jeûnant et en nous rapprochant de Dieu. Le Jour des Expiations anticipe le moment où le Christ reviendra sur la terre. Celui-ci demandera alors à un ange de jeter Satan dans l’abîme (Apocalypse 20:1-3 Apocalypse 20:1-3 [1] Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. [2] Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. [3] Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps.
Louis Segond×
). Pendant un millénaire, Il ne lui sera plus permis de tromper les nations.

Ce monde ne connaîtra pas la paix véritable à moins que Satan, le séducteur ultime, ne soit écarté. Satan éliminé, les yeux de l’humanité s’ouvriront. La lumière de la vérité de Dieu se répandra sur les hommes et une guérison spirituelle surviendra surtous les peuples de la terre, où qu’ils soient. À cette époque, le sacrifice du Christ, préfiguré par le bouc tué, commencera à s’appliquer à l’ensemble du monde, les gens se repentiront et se rapprocheront de Dieu. Ainsi, l’humanité sera expiée et pourra être unie à Lui. (En anglais, le mot pour « expiation » est « atonement », provenant de trois mots « at-one-ment » qui signifient « être un avec ».)

Notre Seigneur et Sauveur, Jésus-Christ, Celui dont la vie fut offerte pour l’humanité tout entière et qui écrasa la tête du serpent (voir Genèse 3:15 Genèse 3:15Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
Louis Segond×
), est au coeur même de l’accomplissement ultime de ce jour. Maintenant, le vrai travail du Royaume de Dieu peut enfin commencer.

La Fête des Tabernacles : Jésus-Christ régnera pendant mille ans sur la terre entière

Après le retour de Jésus, le monde connaîtra une période de 1000 ans de paix et de prospérité (Apocalypse 20:1-6 Apocalypse 20:1-6 [1] Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. [2] Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. [3] Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps. [4] Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. [5] Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection. [6] Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.
Louis Segond×
). La terre sera changée, non pas grâce à l’humanité, mais par la puissance de Dieu. La fête biblique appelée « la Fête des Tabernacles » préfigure cette époque — les théologiens l’appellent souvent « le Millénium » (signifiant simplement 1000 ans).

Jésus est la clé qui permet de comprendre la signification de la Fête des Tabernacles. Il observa cette fête pendant Sa vie d’homme et Il enseigna également Ses disciples à faire de même (Jean 7:2-14 Jean 7:2-14 [2] Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche. [3] Et ses frères lui dirent: Pars d’ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les oeuvres que tu fais. [4] Personne n’agit en secret, lorsqu’il désire paraître: si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. [5] Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. [6] Jésus leur dit: Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. [7] Le monde ne peut vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises. [8] Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n’y monte point, parce que mon temps n’est pas encore accompli. [9] Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. [10] Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret. [11] Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient: Où est-il? [12] Il y avait dans la foule grande rumeur à son sujet. Les uns disaient: C’est un homme de bien. D’autres disaient: Non, il égare la multitude. [13] Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs. [14] Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait.
Louis Segond×
). Dans l’Ancien Testament, les Israélites se rassemblaient à Jérusalem, ils habitaient dans de petites huttes ou cabanes faites de branches d’arbres et se réjouissaient en adorant Dieu (Lévitique 23:40 Lévitique 23:40Vous prendrez, le premier jour, du fruit des beaux arbres, des branches de palmiers, des rameaux d’arbres touffus et des saules de rivière; et vous vous réjouirez devant l’Éternel, votre Dieu, pendant sept jours.
Louis Segond×
). Par la célébration de la Fête des Tabernacles, l’Ancien Testament a un lien direct avec le règne de Christ sur la terre (Zacharie 14:16-21 Zacharie 14:16-21 [16] Tous ceux qui resteront de toutes les nations Venues contre Jérusalem Monteront chaque année Pour se prosterner devant le roi, l’Éternel des armées, Et pour célébrer la fête des tabernacles. [17] S’il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem Pour se prosterner devant le roi, l’Éternel des armées, La pluie ne tombera pas sur elles. [18] Si la famille d’Égypte ne monte pas, si elle ne vient pas, La pluie ne tombera pas sur elle; Elle sera frappée de la plaie dont l’Éternel frappera les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. [19] Ce sera le châtiment de l’Égypte, Le châtiment de toutes les nations Qui ne monteront pas pour célébrer la fête des tabernacles. [20] En ce jour-là, il sera écrit sur les clochettes des chevaux: Sainteté à L’Éternel! Et les chaudières dans la maison de l’Éternel Seront comme les coupes devant l’autel. [21] Toute chaudière à Jérusalem et dans Juda Sera consacrée à l’Éternel des armées; Tous ceux qui offriront des sacrifices viendront Et s’en serviront pour cuire les viandes; Et il n’y aura plus de marchands dans la maison de l’Éternel des armées, En ce jour-là.
Louis Segond×
).

Ces jours sont importants à ces yeux car ils révèlent tout ce que Son plan offre à l’humanité.

Le livre de l’Apocalypse nous dit que le Christ régnera sur la terre pendant 1000 ans. Son règne établira ce que les gouvernements humains n’ont pas été capables d’accomplir depuis des milliers d’années — une paix durable, une vraie justice et la possibilité pour la connaissance divine de prospérer au sein de la famille humaine.

Le prophète Ésaïe prédit cette période dans plusieurs de ses prophéties fascinantes. Nous allons examiner deux d’entre elles.

Ésaïe 2:4 Ésaïe 2:4Il sera le juge des nations, L’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, Et l’on n’apprendra plus la guerre.
Louis Segond×
dit : « Il [le Seigneur] sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre. »

Ésaïe 35:5-7 Ésaïe 35:5-7 [5] Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, S’ouvriront les oreilles des sourds; [6] Alors le boiteux sautera comme un cerf, Et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, Et des ruisseaux dans la solitude; [7] Le mirage se changera en étang Et la terre desséchée en sources d’eaux; Dans le repaire qui servait de gîte aux chacals, Croîtront des roseaux et des joncs.
Louis Segond×
déclare: « Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, s’ouvriront les oreilles des sourds ; alors le boiteux sautera comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude ; le mirage se changera en étang et la terre desséchée en sources d’eaux; ».

Ces Écritures seront finalement accomplies lorsque Celui qui est assis à la droite du Père, Jésus-Christ, reviendra sur terre.

Le Huitième Jour : Jésus offre le salut à tous

Les trois fêtes d’automne que nous avons abordées jusqu’ici — la Fête des Trompettes, le Jour des Expiations et la Fête des Tabernacles — ont toutes lieu dans un laps de temps de trois semaines (depuis le 1e jour jusqu’au 21e jour du septième mois du calendrier hébraïque). Mais il reste encore une fête qui a lieu le lendemain du dernier jour de la Fête des Tabernacles, dont le sens offre le plus grand espoir à l’humanité entière.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il adviendra de ceux qui sont morts sans jamais avoir accepté Jésus-Christ en tant que leur Sauveur ? N’ont-ils aucun espoir ? Que dit la Bible au sujet de ce groupe de personnes ? La signification de la dernière fête biblique de l’année détient la réponse à ces questions.

Il y a une dernière fête qui suit celle des Tabernacles (Lévitique 23:36 Lévitique 23:36Pendant sept jours, vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu. Le huitième jour, vous aurez une sainte convocation, et vous offrirez à l’Éternel des sacrifices consumés par le feu; ce sera une assemblée solennelle: vous ne ferez aucune oeuvre servile.
Louis Segond×
). Appelée simplement le « Huitième jour », cette fête est distincte de la Fête des Tabernacles qui dure sept jours. Or, cette dernière fête annuelle que Dieu nous prescrit d’observer possède une signification profonde dans le plan de Dieu.

Aujourd’hui, beaucoup s’inquiètent de leurs proches qui sont morts sans avoir reçu le salut par Jésus-Christ. Ils s’inquiètent et pleurent sur ces êtres chers qui ne se sont pas repentis de leurs péchés et n’ont jamais reçu le baptême, pensant qu’ils sont donc perdus, condamnés pour toujours dans un enfer de feu éternel.

Mais Dieu est un Dieu d’amour. Il ne permettra jamais qu’un seul être humain ne soit perdu sans avoir eu, préalablement, l’occasion d’entendre et de comprendre l’Évangile. Il offrira également le salut à ceux qui sont morts sans avoir eu connaissance de la vérité.

La prophétie d’Ézéchiel 37 parle de la grande résurrection des personnes décédées sans avoir compris le grand plan de Dieu. Tout en montrant précisément ce qui doit arriver en Israël, Il nous donne la compréhension de ce que Dieu veut pour l’humanité entière selon ce qui est prophétisé dans l’Apocalypse 20:5 Apocalypse 20:5Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection.
Louis Segond×
, Apocalypse 20:11-12 Apocalypse 20:11-12 [11] Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. [12] Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.
Louis Segond×
.

Ézéchiel écrit : « Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds: c’était une armée nombreuse, très nombreuse. Il me dit: Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. Voici, ils disent : Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus ! » (Ézéchiel 37:10-11 Ézéchiel 37:10-11 [10] Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds: c’était une armée nombreuse, très nombreuse. [11] Il me dit: Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. Voici, ils disent: Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus!
Louis Segond×
) Dans cette vision, le prophète voit une résurrection.

Mais ensuite, Dieu a des paroles réconfortantes pour les Israélites : « Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres … Vous saurez que je suis l’Éternel… Je mettrai mon Esprit en vous, et vous vivrez; je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Éternel, j’ai parlé et agi, dit l’Éternel. » (Ézéchiel 37:12-14 Ézéchiel 37:12-14 [12] Prophétise donc, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d’Israël. [13] Et vous saurez que je suis l’Éternel, lorsque j’ouvrirai vos sépulcres, et que je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple! [14] Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez; je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Éternel, j’ai parlé et agi, dit l’Éternel.
Louis Segond×
)

Ces versets, et bien d’autres dans la Bible nous disent que le temps viendra où ceux qui sont morts sans la connaissance de Dieu recevront leur chance de salut. Ils reconnaîtront enfin le Christ pour ce qu’Il est vraiment, notre Seigneur et Sauveur. Les non-chrétiens qui vécurent sans avoir jamais entendu le nom de Christ ainsi que ceux qui professaient le christianisme sans avoir vraiment compris la vérité auront la possibilité à la fois d’accepter Son sacrifice pour l’amende de leurs péchés, mais également de recevoir le don du Saint-Esprit.

Apocalypse 20 nous parle d’une résurrection qui aura lieu à la fin du règne de 1000 ans de Christ — « les morts, les grands et les petits » (verset 12).

Ils se tiendront devant Lui et auront les livres de la Bible ouverts à leur compréhension. Ils auront l’occasion d’affirmer leur foi en Dieu et en Christ et d’entrer dans la vie éternelle.

En fin de compte, seuls ceux qui rejetteront Dieu malgré une pleine connaissance seront consumés dans l’étang de feu ultime.

La Fête du Huitième Jour préfigure donc une époque encore à venir dans le calendrier de Dieu pendant laquelle ceux qui n’ont jamais eu pleinement la possibilité d’accepter Jésus-Christ en tant que leur Seigneur et Sauveur seront ressuscités et pourront enfin apprendre la vérité.

Donc, la grande signification de cette dernière fête est la suivante : Tout être humain ayant vécu aura la possibilité de connaître le seul vrai Dieu et Jésus Christ qu’Il envoya. Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2:4 1 Timothée 2:4qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.
Louis Segond×
).

Les Jours saints de Dieu nous donnent un aperçu du grand plan de salut de Dieu. L’accomplissement de ces jours dépend de Celui qui est devenu homme, qui est mort pour nos péchés, qui siège maintenant à la droite du Père et qui sera bientôt de retour pour régner sur le monde. Son nom est Jésus-Christ.

Que devrions-nous faire ?

Que pouvons-nous donc apprendre en observant ces fêtes bibliques ?

En fait, nous pouvons en tirer énormément d’enseignements. Ce sont les Jours saints de Dieu. Pensez à ce mot — saints. Nous oublions parfois ce qu’il signifie vraiment. Il désigne quelque chose de spécial pour Dieu, mis à part par Lui.

Ces Jours sont importants à Ses yeux, car ils révèlent tout ce que Son plan offre à l’humanité. Il rend les choses très claires, en nous montrant que tout commence avec la Pâque qui dirige notre attention vers Jésus-Christ et Son sacrifice à notre égard. Nous symbolisons le fait de sortir du péché et de devenir comme Jésus-Christ lors de la Fête des Pains sans Levain. La Pentecôte représente le Saint-Esprit qui permet à ceux que Dieu a appelés d’obtenir un changement véritable.

La Fête des Trompettes nous donne l’espoir que Jésus reviendra et remettra tout en ordre. Le Jour des Expiations commémore le moment où Satan sera banni et ne pourra plus influencer l’humanité. Les nations, enfin, accepteront le Christ et Son sacrifice expiatoire. La Fête des Tabernacles préfigure Jésus demeurant avec l’humanité et régnant sur les nations pendant 1000 ans.

Puis, en toute fin, nous avons le Huitième Jour qui rend très clair le fait que Dieu veut sauver tous ceux qui, à terme, voudront bien l’être. Tous les êtres humains, depuis le début des temps, auront la possibilité de comprendre la Bible. La Parole de Dieu leur deviendra réelle et ils pourront choisir la vie.

C’est une incroyable bénédiction de voir comment Jésus-Christ est au coeur même de tous les Jours saints ! C’est quelque chose que chacun doit prouver pour soi-même.

Il vous faut examiner vos croyances. Peut-être que vous célébrez Noël, les Pâques et d’autres fêtes religieuses, mais vous les trouvez peu satisfaisantes. Vous vous dites peut-être qu’il y manque quelque chose. Il est temps que vous vous posiez de véritables questions quant aux croyances que vous avez acceptées et du parcours que vous avez suivi jusqu’à présent, en matière de religion.

Par ailleurs, vous devriez envisager de trouver une Église qui observe ces fêtes bibliques. Ces célébrations sont remplies de signification, et ouvrent les portes de notre entendement. Il est essentiel de comprendre ce qu’elles représentent dans le plan de Dieu pour vous. Découvrez pourquoi certains se tournent vers les véritables enseignements de la Parole de Dieu et en viennent à comprendre comment Il désire être adoré !