La durée du séjour de Jésus dans le sépulcre prouve qu'Il était le Messie

Vous êtes ici

La durée du séjour de Jésus dans le sépulcre prouve qu'Il était le Messie

Jésus donna un signe de nature à prouver Sa résurrection en tant que notre Sauveur : la durée qu'Il passerait dans le sépulcre. Il déclara en effet : « Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre » (Matthieu 12:40 Matthieu 12:40Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.
Louis Segond×
).

« L'Eternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits » (Jonas 2:1 Jonas 2:1(2:2) Jonas, dans le ventre du poisson, pria l'Éternel, son Dieu.
Louis Segond×
). La durée de l'aventure de Jonas est donc la même que celle de l'ensevelissement de Jésus dans le sépulcre. Et notre Seigneur déclara que ce laps de temps serait la preuve qu'Il est notre Sauveur.

Si vous voulez savoir si Pâques représente la résurrection de Jésus d'entre les morts, tout ce qu'il vous faut, c'est savoir compter. On situe la crucifixion en fin d'après-midi un « vendredi saint » et la résurrection le matin du « dimanche de Pâques », soit tout au plus un jour entier, deux petites portions d'un jour, et deux nuits. Or, la preuve qu'Il était le Messie, donnée par Jésus était qu'Il serait dans le sépulcre trois jours et trois nuits.

Il est clair que la chronologie traditionnelle du vendredi saint et du dimanche de Pâques est défectueuse. Peu importe la méthode employée, il ne peut être question de trois jours et trois nuits.

Pour comprendre ce qui s'est réellement passé, il importe de consulter des versions qui ont bien traduit Matthieu 28:1 Matthieu 28:1Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre.
Louis Segond×
. Et en français, elles sont rares ! En effet, dans l'original, il est question des sabbats (pluriel) et non du sabbat. En d'autres termes, en français, il faudrait lire : « Après les sabbats, à l'aube du jour succédant aux sabbats, Marie-Madeleine et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre ».

En effet, cette semaine-là, il y eut deux sabbats. Et quand on examine tous les versets concernés, on découvre que le Christ mourut au milieu de la semaine, un mercredi après-midi, qu'Il fut déposé au sépulcre peu avant le coucher du soleil (Jean 19:31-42 Jean 19:31-42 [31] Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât. [32] Les soldats vinrent donc, et ils rompirent les jambes au premier, puis à l'autre qui avait été crucifié avec lui. [33] S'étant approchés de Jésus, et le voyant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes; [34] mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l'eau. [35] Celui qui l'a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu'il dit vrai, afin que vous croyiez aussi. [36] Ces choses sont arrivées, afin que l'Écriture fût accomplie: Aucun de ses os ne sera brisé. [37] Et ailleurs l'Écriture dit encore: Ils verront celui qu'ils ont percé. [38] Après cela, Joseph d'Arimathée, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate la permission de prendre le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Il vint donc, et prit le corps de Jésus. [39] Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d'environ cent livres de myrrhe et d'aloès. [40] Ils prirent donc le corps de Jésus, et l'enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c'est la coutume d'ensevelir chez les Juifs. [41] Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n'avait été mis. [42] Ce fut là qu'ils déposèrent Jésus, à cause de la préparation des Juifs, parce que le sépulcre était proche.
Louis Segond×
). Il fallait en effet qu'Il soit mis au tombeau avant le coucher du soleil, car le lendemain était un jour saint (Jean 19:31 Jean 19:31Dans la crainte que les corps ne restassent sur la croix pendant le sabbat, -car c'était la préparation, et ce jour de sabbat était un grand jour, -les Juifs demandèrent à Pilate qu'on rompît les jambes aux crucifiés, et qu'on les enlevât.
Louis Segond×
) ; c'était le premier jour de la fête des Pains sans Levain (Lévitique 23:4-7 Lévitique 23:4-7 [4] Voici les fêtes de l'Éternel, les saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés. [5] Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l'Éternel. [6] Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l'honneur de l'Éternel; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain. [7] Le premier jour, vous aurez une sainte convocation: vous ne ferez aucune oeuvre servile.
Louis Segond×
) – un « sabbat » annuel (ou fête divine) pouvant tomber n'importe quel jour de la semaine.

Puis vint le vendredi, un jour ordinaire, suivi du vendredi soir et de la portion diurne du samedi – le sabbat hebdomadaire.

Quand on comprend qu'il y eut, cette semaine-là, deux sabbats, un sabbat annuel (une fête biblique) et un sabbat hebdomadaire, on s'aperçoit que Jésus fut effectivement trois jours et trois nuits dans le sépulcre, accomplissant de ce fait le seul signe devant, selon Lui, L'identifier en tant que Messie. Du coucher du soleil le mercredi soir au coucher du soleil le jeudi soir, il y a toute une nuit et tout un jour. Du coucher du soleil le jeudi soir au coucher du soleil le vendredi soir, il y a une seconde nuit et un autre jour. Et entre le coucher du soleil le vendredi soir et le coucher du soleil le samedi soir, il y a une troisième nuit et un troisième jour – trois jours et trois nuits en tout, comme Il l'avait prophétisé.

Les trois jours et les trois nuits prophétisés représentent en outre une clé permettant de comprendre que Jésus ressuscita à la fin du sabbat hebdomadaire et non le dimanche matin.

« Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur ; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre » (Jean 20:1 Jean 20:1Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.
Louis Segond×
). Marie trouva la tombe vide, et l'ange lui dit que Jésus était déjà ressuscité (Matthieu 28:5 Matthieu 28:5Mais l'ange prit la parole, et dit aux femmes: Pour vous, ne craignez pas; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié.
Louis Segond×
).

En d'autres termes, le dimanche matin très tôt, quand il faisait encore obscur, avant même que le soleil soit levé, Il était déjà ressuscité ; ce qui renforce la thèse que la résurrection eut bien lieu comme l'indique l'Écriture, à savoir vers la fin du sabbat hebdomadaire, au coucher du soleil le samedi soir. Quand on consulte la Bible et en comparant correctement les récits des Évangiles, on découvre que le lever du soleil le dimanche de Pâques ne peut en aucun cas correspondre à la résurrection de Jésus. La durée de l'ensevelissement de Jésus dans le sépulcre, la même que celle passée par Jonas dans le poisson, prouve effectivement que Jésus était bien le Messie !