Le Père, le Fils et la Fête de la Pentecôte

Vous êtes ici

Le Père, le Fils et la Fête de la Pentecôte

Login or Create an Account

With a UCG.org account you will be able to save items to read and study later!

Sign In | Sign Up

×

Comment les 12 apôtres, ceux-là mêmes qui s’enfuirent pour sauver leur vie lorsque leur Maître fut arrêté (Marc 14:50 Marc 14:50Alors tous l’abandonnèrent, et prirent la fuite.
Louis Segond×
), ont-ils pu changer à ce point et devenir des géants de la foi, prêts à mourir si cela s’avérait nécessaire pour leur Seigneur et Sauveur ? Comment Pierre et les autres apôtres sont-ils parvenus à changer au point de proclamer qu’ils étaient prêts à « obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » ? (Actes 5:29 Actes 5:29Pierre et les apôtres répondirent: Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.
Louis Segond×
), même si cela impliquait la prison et peut-être la mort ?

La Fête biblique de la Pentecôte nous donne la réponse. Juste avant de monter au ciel, Jésus leur dit : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » (Actes 1:8 Actes 1:8Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.
Louis Segond×
)

Ces 12 hommes n’avaient aucune idée de l’ampleur de la puissance de transformation du Saint-Esprit qu’ils allaient recevoir !

Ils furent investis de cette puissance 10 jours plus tard. Dans Actes 2:1-2 Actes 2:1-2 1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.
Louis Segond×
nous lisons : « Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. »

Comme Jésus l’avait promis, Ses disciples reçurent cette immense puissance ! Auparavant, les apôtres étaient des hommes qui se cachaient derrière des portes closes dans la crainte d’être battus pour le nom de Jésus (Jean 20:19 Jean 20:19Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous!
Louis Segond×
, Actes 5:40 Actes 5:40Ils se rangèrent à son avis. Et ayant appelé les apôtres, ils les firent battre de verges, ils leur défendirent de parler au nom de Jésus, et ils les relâchèrent.
Louis Segond×
). D’individus égocentriques qu’ils étaient précédemment, ils devinrent des hommes remplis d’amour divin, de foi profonde et de conviction en quelque chose de bien plus grand qu’eux.

La cause de cette transformation était la puissance de Dieu — ce que la Bible appelle le Saint-Esprit !

La promesse du Père

Parmi Ses dernières paroles aux apôtres, Jésus leur avait donné la consigne d’attendre à Jérusalem jusqu’à ce qu’ils reçoivent la « puissance d’en haut », « ce que mon Père a promis » (Luc 24:49 Luc 24:49Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.
Louis Segond×
).

Même avant Sa crucifixion, Jésus leur avait promis qu’ils recevraient cette étonnante puissance de transformation. Il avait dit dans Jean 14:16 Jean 14:16Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,
Louis Segond×
: « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous. »

Jésus expliqua également que Lui-même et Dieu le Père habiteraient dans les cœurs des croyants : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14:23 Jean 14:23Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.
Louis Segond×
)

Ce miracle — le fait que le Père et le Fils demeurent tous les deux chez les chrétiens —  est possible puisque le Père nous a envoyé Son Saint-Esprit. Nous lisons ceci dans Jean 14:26 Jean 14:26Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
Louis Segond×
: « Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. »

Naturellement, Jésus eut, Lui aussi, un rôle clé dans l’envoi du Saint-Esprit : « Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. » (Jean 16:7 Jean 16:7Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.
Louis Segond×
)

Le Père et le Fils, devaient tous les deux envoyer le Saint-Esprit le jour de la Pentecôte. Le Père, aussi bien que le Fils, demeurerait dans les cœurs et les esprits des chrétiens grâce à cette puissance invisible appelée le Saint-Esprit.

C’était une instruction profonde, mais les disciples ne pouvaient pas la comprendre pleinement à ce moment-là. Donc, Jésus facilita leur compréhension. « Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous. » (Jean 14:18 Jean 14:18Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.
Louis Segond×
) C’est la raison pour laquelle Paul put écrire plus tard dans Colossiens 1:27 Colossiens 1:27à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l’espérance de la gloire.
Louis Segond×
que le Christ vivait en nous en tant qu’espoir de notre gloire future.

Les conditions pour recevoir le Saint-Esprit

Dans Sa Parole, Dieu établit certaines conditions pour recevoir le Saint-Esprit. Comprenez bien qu’en parlant de « conditions », nous ne voulons pas dire qu’il existe un moyen de gagner le don précieux de Dieu.

La condition la plus simple énoncée dans la Bible concernant la façon dont nous pouvons recevoir le Saint-Esprit est celle du baptême. Dans le sermon de Pierre lors du jour de la Pentecôte, Dieu l’inspira pour dire : « Repentez-vous , et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. » (Actes 2:38 Actes 2:38Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit.
Louis Segond×
, nous soulignons)

Se repentir signifie cesser de pécher et, avec foi, abandonner notre vie à la volonté de Dieu et au but qu’Il a pour nous. Cela signifie qu’il faut Lui obéir en tout ce qu’Il nous dit de faire. Cela exige également un changement total et complet de la vie et des priorités.

Le sermon de Pierre, prononcé lors de ce jour spécial, fut si puissant que 3000 personnes furent baptisées ! (Actes 2:41 Actes 2:41Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.
Louis Segond×
) La puissance de l’Esprit de Dieu ne peut pas être mesurée.

Les Écritures elles-mêmes sont claires, l’Esprit de Dieu n’est donné qu’à la condition que nous commencions   à obéir à Dieu— c’est une partie importante de la vraie repentance. Actes 5:32 Actes 5:32Nous sommes témoins de ces choses, de même que le Saint Esprit, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.
Louis Segond×
nous dit explicitement que Dieu donne Son Saint-Esprit « à ceux qui lui obéissent ».

Notez au moins deux verbes clés dans ce verset : Dieu donne le Saint-Esprit – c’est un don gratuit. Mais, Il le donne à ceux qui Lui obéissent — donc c’est une condition claire. L’obéissance ne peut pas nous faire gagner ce don. Mais le don n’est donné que si cette condition est remplie. Évidemment, Dieu ne donnera pas ce cadeau précieux à un individu à l’esprit rebelle et charnel. Quand Simon le Magicien, qui avait réussi à se faire baptiser, offrit d’acheter le Saint-Esprit (son cœur dévoyé avait en vue le pouvoir plutôt que l’obéissance à Dieu), Pierre le réprimanda fortement (Actes 8:19-22 Actes 8:19-22 19 en disant: Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint Esprit. 20 Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent! 21 Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton coeur n’est pas droit devant Dieu. 22 Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton coeur te soit pardonnée, s’il est possible;
Louis Segond×
).

L’exigence spécifique du baptême est une cérémonie sacrée, mais une autre cérémonie doit aussi avoir lieu afin que nous puissions recevoir le Saint-Esprit. C’est l’imposition des mains par les vrais ministres de Dieu. Dans Actes 8:17 Actes 8:17Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint Esprit.
Louis Segond×
nous lisons : « Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit.  » (Ce même pouvoir que Simon convoitait.)

Dans Hébreux 6:1-2 Hébreux 6:1-2 1 C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, 2 de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.
Louis Segond×
, l’imposition des mains est citée comme l’une des doctrines fondamentales de l’Église, suivie de la repentance, de la foi et du baptême. Cette cérémonie, nécessaire à la réception du Saint-Esprit, montre que Dieu accorde le don de l’Esprit Saint par l’intermédiaire de Son vrai et fidèle ministère.

Nous montrons notre amour à Dieu par notre obéissance

L’amour divin implique beaucoup plus que de simplement penser à Dieu ou assister aux services religieux. Dans Ses dernières instructions avant d’être crucifié, Jésus dit ceci à Ses disciples : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements. » (Jean 14:15 Jean 14:15Si vous m’aimez, gardez mes commandements.
Louis Segond×
)

Il continua avec ces affirmations : « Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui. » (Jean 14:21 Jean 14:21Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui.
Louis Segond×
)

Il poursuivit sur le même thème en déclarant : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jean 14:23 Jean 14:23Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.
Louis Segond×
)

En effet, la Bible est cohérente. Nous démontrons notre amour pour Dieu par notre obéissance envers Lui !

Il est évident que Jésus n’exige rien de nous qu’Il n’ait pas Lui-même accomplit. Il déclare au verset 31 : « afin que le monde sache que j’aime le Père, et que j’agis selon l’ordre que le Père m’a donné … » (Jean 14:31 Jean 14:31mais afin que le monde sache que j’aime le Père, et que j’agis selon l’ordre que le Père m’a donné, levez-vous, partons d’ici.
Louis Segond×
) Tout comme Jésus montra Son amour pour Son Père en obéissant à Ses commandements, nous aussi, nous devons nous efforcer de suivre l’exemple de Jésus.

Pourquoi donc devons-nous nous efforcer de vivre selon les commandements de Dieu ? Nous obéissons à Dieu, non pas pour gagner notre salut, ce qui est bien sûr impossible, mais plutôt pour exprimer notre véritable amour envers Dieu le Père et Jésus-Christ. Obéir ne signifie pas : « Je gagne mon salut par mes œuvres. » Au contraire, l’obéissance veut dire : « J’aime Dieu, et mon obéissance en est la preuve ! » L’amour divin est plus qu’une émotion. Il implique une obéissance active.

Ce fut le don de Dieu à l’Église du Nouveau Testament lors de la Pentecôte qui permit à tous les chrétiens de Lui montrer leur obéissance pleine d’amour.

Les miracles de la Pentecôte

Ce qui s’est passé lors de la Pentecôte ouvrit la voie à de nombreux miracles. Des gens hommes et des femmes de pays différents purent entendre les paroles des apôtres dans leur propre langue d’origine (Actes 2:8 Actes 2:8Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle?
Louis Segond×
). Dieu accorda à Pierre le don de la prédication inspirée (Actes 2:14-40 Actes 2:14-40 14 Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes: Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l’oreille à mes paroles! 15 Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c’est la troisième heure du jour. 16 Mais c’est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: 17 Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. 18 Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit; et ils prophétiseront. 19 Je ferai paraître des prodiges en haut dans le ciel et des miracles en bas sur la terre, Du sang, du feu, et une vapeur de fumée; 20 Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l’arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux. 21 Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. 22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes; 23 cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l’avez crucifié, vous l’avez fait mourir par la main des impies. 24 Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il fût retenu par elle. 25 Car David dit de lui: Je voyais constamment le Seigneur devant moi, Parce qu’il est à ma droite, afin que je ne sois point ébranlé. 26 Aussi mon coeur est dans la joie, et ma langue dans l’allégresse; Et même ma chair reposera avec espérance, 27 Car tu n’abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. 28 Tu m’as fait connaître les sentiers de la vie, Tu me rempliras de joie par ta présence. 29 Hommes frères, qu’il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu’il est mort, qu’il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd’hui parmi nous. 30 Comme il était prophète, et qu’il savait que Dieu lui avait promis avec serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône, 31 c’est la résurrection du Christ qu’il a prévue et annoncée, en disant qu’il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption. 32 C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins. 33 Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. 34 Car David n’est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, 35 Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied. 36 Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié. 37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? 38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. 39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. 40 Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant: Sauvez-vous de cette génération perverse.
Louis Segond×
). Trois mille personnes furent baptisées.

D’autres miracles eurent lieu les jours suivants. Un homme qui boitait depuis plus de 40 ans fut guéri (Actes 4:22 Actes 4:22Car l’homme qui avait été l’objet de cette guérison miraculeuse était âgé de plus de quarante ans.
Louis Segond×
). Les premiers chapitres des Actes montrent plusieurs sermons inspirés par Dieu, la conversion de plusieurs milliers de personnes (Actes 4:4 Actes 4:4Cependant, beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole crurent, et le nombre des hommes s’éleva à environ cinq mille.
Louis Segond×
) et des miracles encore plus spectaculaires (Actes 5:14-16 Actes 5:14-16 14 Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s’augmentait de plus en plus; 15 en sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux. 16 La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs; et tous étaient guéris.
Louis Segond×
). Pour nous, aujourd’hui, le plus grand des miracles résultant du Saint-Esprit est d’être conduit vers la vraie foi et la vraie obéissance volontaire, étant changé intérieurement afin de devenir le genre de personne que Dieu veut que nous soyons.

Le Père plein d’amour et Son Fils bien-aimé vous offrent aujourd’hui ce même don. Êtes-vous prêt à accepter leur offre ?