Le pouvoir du Saint-Esprit

Vous êtes ici

Le pouvoir du Saint-Esprit

Lors de son tout premier discours inaugural, le président américain Franklin Roosevelt déclara ceci : « Nous n’avons rien à craindre sauf la peur elle-même. » Il s’adressait à une génération de personnes qui craignaient véritablement pour leur avenir immédiat. Elles craignaient de perdre leurs biens, leur emploi et leur capacité à nourrir leur famille. Mes parents assistèrent à ce discours de M. Roosevelt.

Les choses n’ont pas beaucoup changé. Nous souffrons toujours de l’incertitude de notre emploi, de notre foyer et d’avoir de la difficulté à joindre les deux bouts. Que craignez-vous ?

Dieu veut vous aider à vivre une vie productive — libre de toute crainte paralysante. Si la peur fait partie de votre vie quotidienne, la vérité concernant le Saint-Esprit est le message par excellence qu’il vous faut entendre.

Le Saint-Esprit de Dieu est désormais à votre portée

Craintifs et incertains, voilà des mots qui décrivent les disciples de Jésus à la suite de Sa crucifixion. Leur Maître venait d’être assassiné d’une manière brutale et déconcertante. Leur mission semblait tirer à sa fin.

Toutefois, ces émotions négatives étaient mêlées d’excitation. Jésus, qu’ils avaient vu Se faire crucifier, leur apparut et leur donna de nouvelles directives : « Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut. » (Luc 24:49 Luc 24:49Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.
Louis Segond×
)

Peu de temps après, ils se réunirent pour la Fête de la Pentecôte. Ils se rappelaient les paroles de Jésus et devaient manifestement attendre l’accomplissement de cette promesse avec impatience. Puis, alors qu’ils étaient rassemblés à Jérusalem : « Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. » (Actes 2: 2 — 4)

Le moment tant attendu était arrivé. La promesse de Jésus était en train de s’accomplir. Ils venaient de recevoir un énorme pouvoir de la part de Dieu. Son Esprit Saint commença à transformer leur vie d’une manière concrète et incroyable. Ce même pouvoir est offert de nos jours à ceux que Dieu appelle afin qu’ils Lui obéissent et il vous est offert dès maintenant .

Un esprit de changement

L’Esprit de Dieu est un esprit de changement, de conversion. C’est ce qui permet aux chrétiens de développer le caractère de Jésus-Christ dans leur propre vie. Nous devrions avant tout chercher à développer l’aspect spirituel de notre vie — autrement dit, le caractère. Puis, ayant acquis un caractère juste, nous serons mieux en mesure de relever les défis physiques que nous devons parfois affronter.

En quoi consiste le Saint-Esprit ? Il ne s’agit pas d’une tierce personne faisant partie d’une trinité, comme de nombreuses personnes le croient à propos de Dieu. Il s’agit plutôt de l’ essence même de Dieu, c’est-à-dire l’essence que partagent Dieu le Père et Jésus-Christ, même s’Ils sont deux Êtres distincts. En fait, Dieu est Esprit (Jean 4:24 Jean 4:24Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.
Louis Segond×
) — à savoir deux Êtres spirituels.

La Bible nous enseigne que le Saint-Esprit est également le pouvoir de Dieu, qui peut émaner tant de Dieu le Père que de Jésus-Christ. C’est ce qu’Ils utilisent pour créer, comme nous le lisons dans le récit de la création : « La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » (Genèse 1:2 Genèse 1:2La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
Louis Segond×
)

Nous constatons ici que le Saint-Esprit de Dieu est bien plus que ce que l’on aurait pu vous laisser entendre. C’est le pouvoir par lequel Dieu accomplit Sa volonté, par l’entremise du Christ, non seulement sur la topographie de notre planète, mais dans la vie de ceux qui ont foi en Lui et qui Lui font appel au quotidien.

Dans la vie humaine, le Saint-Esprit de Dieu constitue la dimension manquante qui transformera les gens au-delà de ce que vous pourriez vous imaginer !

Nourrir la flamme du Saint-Esprit

Avez-vous besoin d’aide pour vaincre le péché ? Avez-vous besoin de foi pour surmonter la peur et affronter les épreuves de votre vie avec courage ? En toute honnêteté, la réponse est oui , car nous avons tous besoin d’aide. Notre propre volonté et nos propres efforts ne suffisent pas pour résister à la tentation. Pour y arriver, il nous faut le pouvoir de l’Esprit de Dieu dans notre vie.

Avez-vous déjà observé un feu devenir braise ? L’ardeur de celle-ci finit par diminuer et, pour raviver la flamme, il faut remuer les charbons ardents pour attiser le feu en augmentant l’apport en oxygène. On peut ensuite ajouter des bûches et voir le feu reprendre vie.  

Le pouvoir du Saint-Esprit fonctionne de la même façon à bien des égards. Il est immense, comme celui du feu. Nous devons l’alimenter et l’« attiser » pour qu’il devienne un outil efficace que Dieu utilisera pour nous transmettre les qualités dont nous avons besoin afin de mener une vie fructueuse.

L’apôtre Paul enseigna à un jeune ministre nommé Timothée à raviver la flamme du don du Saint-Esprit : « […] je t’exhorte à ranimer la flamme du don de Dieu que tu as reçu par l’imposition de mes mains [indiquant comment le Saint-Esprit est accordé — voir Actes 8:17-19]. Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné ; au contraire, Son Esprit nous remplit de force, d’amour et de sagesse. » (2 Timothée 1:6-7 2 Timothée 1:6-7 6 C’est pourquoi je t’exhorte à ranimer le don de Dieu que tu as reçu par l’imposition de mes mains. 7 Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse.
Louis Segond×
)

Remarquez ces éléments du Saint-Esprit :  force, amour et sagesse . Ce sont des antonymes de la peur.

C’est contre la peur que le président Roosevelt essayait de lutter lorsqu’il encouragea les Américains en affirmant qu’il n’y avait rien à craindre sauf la peur elle-même. Or, de nombreuses années se sont écoulées depuis, et bon nombre d’entre nous continue de ressentir les mêmes craintes.

Toutefois, Dieu ne souhaite pas nous voir vivre dans la crainte. Il nous propose une meilleure façon de vivre. Nous devons nous soumettre à Lui et à Ses préceptes pour résoudre ce problème.

Un Esprit de force

Songez à ce que Dieu vous offre. Tout d’abord, Il vous offre de la force. Pour bien saisir cette réalité, il faut interpréter le mot « force » différemment de la façon dont les gens pourraient normalement l’interpréter. Cette force dont Paul parle dans la Bible nous rassure à propos de la vie. Et lorsque nous commençons à saisir le sens véritable de la vie, cela fait naître en nous un sentiment de satisfaction qui nous insuffle une force indéniable.

Comprendre la raison d’être de notre existence constitue un tremplin qui donne la force de développer une certaine maîtrise de soi. Nous avons ensuite besoin de cette puissance intérieure afin de garder le cap et d’agir en conséquence. C’est d’un tel pouvoir que l’apôtre Paul parle dans ce verset — la force nécessaire pour se maîtriser et pour contrôler ses pensées et actions.

Transformer ainsi sa vie en profondeur représente tout un défi. C’est le moins qu’on puisse dire. En fait, il serait probablement plus juste de dire qu’il est impossible d’y arriver seul ! Lorsque Dieu nous dit que nous pouvons recevoir un Esprit de force, c’est ce qu’Il entend — le pouvoir de transformer véritablement notre vie . Dieu nous aidera volontiers à vivre cette profonde transformation, mais nous devons tout d’abord nous rapprocher de Lui.

Un Esprit d’amour

L’apôtre Paul décrit ensuite le Saint-Esprit comme un Esprit d’amour. L’amour est un concept très mal compris de nos jours. Trop souvent, on ne le lui attribue qu’un sens romantique. Certes, cet aspect fait partie de sa définition, mais il ne représente qu’une infime fraction du concept de l’amour. Pour comprendre ce qu’est l’amour véritable, nous devons examiner la façon dont Dieu le définit.

Un jour, des pharisiens se rassemblèrent autour de Jésus et l’un d’eux, docteur de la loi, Lui posa la question suivante pour L’éprouver : « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? » (Matthieu 22:36 Matthieu 22:36Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?
Louis Segond×
)

En répondant comme suit, le Christ résuma l’essence même des attentes de Dieu à notre égard : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. » (versets 37-40)

Or, pour aimer Dieu et autrui aussi profondément, tout en respectant les commandements de Dieu (1 Jean 5:3 Jean 5:3Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau;
Louis Segond×
), il nous faut un élément que nous n’avons pas naturellement en nous. En fait, c’est l’amour de Dieu qui est « répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné » (Romains 5:5). Nous avons besoin de la force du Saint-Esprit pour pouvoir aimer profondément, comme Dieu le fait.

Un Esprit de sagesse

Enfin, l’apôtre Paul écrit que l’Esprit de Dieu nous remplit de sagesse. Cela nous permet de maîtriser nos pensées et de nous soumettre aux directives de Jésus-Christ qui sont une source de vie.

Paul en parle ainsi dans une autre épître : « Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. » (2 Corinthiens 10:3-5 2 Corinthiens 10:3-5 3 Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. 4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. 5 Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.
Louis Segond×
)

Avez-vous quelque chose à « reprocher » à Dieu ? Vous estimez peut-être qu’ll est injuste ou qu’Il vous ignore quand vous faites appel à Lui. Vous êtes peut-être déçu parce qu’Il n’a pas répondu à vos ferventes prières.

Vivre en accord avec le Saint-Esprit signifie abandonner l’idée que nous nous faisons de Dieu. Cela signifie Le considérer tel qu’Il est en réalité et nous considérer tels que nous sommes. Paul mit au défi les chrétiens de son époque de chasser toute pensée ennemie de Dieu et de Sa souveraineté sur toute vie, et d’amener toute pensée captive à l’obéissance de Christ. Pour cela, il faut un esprit autodiscipliné et façonné par le Saint-Esprit.

Transformé par l’Esprit

Après sa rencontre miraculeuse en route pour Damas, Paul subit un processus très important. Il fut baptisé et il reçut le don du Saint-Esprit. Sa vie fut dès lors axée sur Dieu. Plus tard, il décrivit le processus de transformation qu’il avait subi afin que nous comprenions le pouvoir qui est mis à notre disposition.

« Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l’Esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort […] afin que la justice de la loi soit accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’Esprit » (Romains 8:1-4 Romains 8:1-4 1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. 2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. 3 Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, 4 et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.
Louis Segond×
)

Avant d’être baptisé et de recevoir le Saint-Esprit, Paul était aux prises avec l’ opinion de Dieu dont il avait héritée. Lorsqu’il commença à marcher selon l’Esprit, sa philosophie de la vie changea radicalement.

L’expérience de Paul peut être mise en parallèle à ce qu’il relate dans Romains 8:5-8 Romains 8:5-8 5 Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit. 6 Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; 7 car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. 8 Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.
Louis Segond×
, et nous pourrions la paraphraser ainsi : Je croyais être une bonne personne, qui savait plaire à Dieu. Puis, je me suis rendu compte que je n’étais qu’un homme comme les autres, luttant dans la vie par mes propres efforts. Or, mon esprit n’était pas complètement en paix avec Dieu. Il manquait quelque chose et, jusqu’à ce que je me sois tourné vers Dieu pour me rapprocher de Lui, ma vie était futile. Tant que j’essayais de me débrouiller tout seul, il m’était impossible de plaire à Dieu..

En êtes-vous rendu là ? Avez-vous l’impression qu’il manque quelque chose dans votre vie ? Vous éprouvez peut-être un sentiment d’échec du fait que vous ne parvenez pas à surmonter vos faiblesses personnelles. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de choisir de résister au péché et de réussir à le faire avec l’aide de Dieu par l’entremise du Saint-Esprit. La différence entre « le vieux » Paul et « le nouveau » Paul s’expliquait par la présence de l’Esprit de Dieu en lui.

Remarquez comment il décrit cet état de choses : « Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. » (Romains 8:9 Romains 8:9Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.
Louis Segond×
)

Transformez votre vie grâce au Saint-Esprit

Pour être chrétien, vous devez faire plus que professer votre foi ou vos croyances. Vous devez avoir le Saint-Esprit en vous . Il n’y a aucun raccourci vers le véritable christianisme. Et pour recevoir ce don, vous devez vous repentir . Cela signifie vous détourner de vos péchés pour commencer à obéir à Dieu et à Sa Parole. Un chrétien convaincu doit aller au-delà de l’application au pied de la lettre de la loi divine ; il doit aussi en respecter l’esprit sous-jacent.

Selon le Christ, convoiter quelqu’un équivaut à commettre l’adultère et haïr quelqu’un équivaut à commettre un meurtre (Matthieu 5:21, 28). Jésus-Christ décrivit la dimension spirituelle profonde de la loi divine.

Dans sa propre vie, Paul comprit qu’il lui était possible d’aller au-delà de ses propres faiblesses et de surmonter son passé, afin de changer et devenir une personne différente. Désirez-vous pouvoir en faire autant dans votre vie ?

D’après Paul, « Ainsi donc […] nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez. Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption […] » (Romains 8:12-16 Romains 8:12-16 12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 14 car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. 15 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! 16 L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.
Louis Segond×
)

Le Saint-Esprit nous libère des chaînes de la peur, nous rapprochant de Dieu par des liens qui nous permettent de vivre une sorte de métamorphose au niveau spirituel. Lorsque nous sommes guidés par cet Esprit, nous pouvons mener en toute confiance une vie stable, joyeuse et réussie. L’amour et la force de Dieu nous guident. Nous sommes pleins de sagesse, ce qui nous permet de faire des choix judicieux concernant tous les aspects de notre vie. 

Vous êtes-vous repenti de vos péchés ? Avez-vous accepté Jésus-Christ en tant que votre Sauveur ? Avez-vous suivi Son exemple en vous faisant baptiser ? Un de Ses ministres vous a-t-il imposé les mains et a-t-il prié pour que vous receviez le Saint-Esprit ?

Si vous n’avez pas suivi les étapes bibliques que sont le repentir, le baptême et l’imposition des mains, vous risquez de ne pas avoir l’Esprit de Dieu en vous. Cela ne signifie pas un manque de sincérité de votre part, mais Dieu a clairement énoncé qu’Il S’attend à ce que nous suivions l’exemple de Jésus et de Ses apôtres.

Les craintes qui paralysèrent la société au cours de la présidence de Franklin Roosevelt continuent de se répercuter sur le monde d’aujourd’hui. En fait, il y aura toujours des épreuves et des difficultés. Nous ne pouvons échapper à toutes les circonstances négatives de la vie. Toutefois, nous pouvons nous soustraire à la peur qui accompagne un manque d’assurance dans l’amour de notre Créateur, car c’est cet amour qui nous aide à vivre une vie transformée et comblée de force, d’amour et de sagesse !  BN