Ressources pour les membres de l’Église de Dieu Unie

Mise à jour de M. Victor Kubik : Lettre du 16 avril 2020

Vous êtes ici

Mise à jour de M. Victor Kubik

Lettre du 16 avril 2020

La période de cette Pâque et des Jours de Pain sans Levain n’a ressemblé à aucune autre. La crise de COVID-19 a traversé le monde en silence, à une époque où il nous est demandé de nous rassembler dans la solennité, dans le souvenir et la joie. La moitié du monde est encore confinée. Pourtant, la Pâque a été célébrée avec une grande solennité malgré la quarantaine, tout comme la première Pâque de l’Exode. Grâce aux moyens de communication modernes, nous nous sommes rencontrés en ligne et avons écouté un message commun de notre pasteur ou fait le service nous-mêmes. Nous avons tiré le meilleur parti d’une crise à laquelle est confronté un monde qui n’a aucune idée de la cause sous-jacente de ses problèmes, et qui n’a pas la sécurité de l’espoir que nous avons — connaître la fin de cette calamité.

La veille du dernier jour des pains sans levain, nous avons pu assister à des services en direct de Brisbane, en Australie. Hier, les assemblées au bureau central ont été diffusées en continu dans le monde entier. Nous sommes heureux de savoir que notre assemblée a été regardée au Royaume-Uni à 14h30 heure locale.

Nous, qui avons entendu pendant des décennies que des prophéties se réaliseraient à la fin de cette ère, nous ne devons pas être consternés par ce qui se passe. Nous savons que ces choses doivent se produire. Nous avons un Père protecteur dans les cieux qui entend nos prières. Son Royaume viendra. Sa volonté sera faite. Il fournira notre pain quotidien chaque jour. Il nous protégera contre ces heures d’épreuves et nous délivrera du malin.

Mais Dieu aime aussi le monde et travaille avec lui. En ce moment même, Il dit au monde : « J’ai des nouvelles de dernière minute ! J’interromps ce programme avec ce message spécial ». Avec cette crise du coronavirus, Dieu attire l’attention sur Son message de repentance et de réconciliation avec Lui en frappant les choses que ce monde idolâtre. Les stades et les espaces publiques sont fermés. Les théâtres sont fermés. Les croisières et les voyages exotiques ont cessé. Le culte de l’argent est confronté au revers de la bourse et de l’économie. Vingt-deux millions de personnes ont perdu leur emploi. Comme jamais auparavant, nous sommes obligés de rester chez nous. Dieu nous donne à tous du temps supplémentaire pour réfléchir.

Ce message d’avertissement n’est pas seulement adressé au monde, mais aussi à nous que Dieu a appelés. Il nous dit de nous arrêter, de réfléchir et de nous recentrer. C’est le moment de réajuster nos vies. Nous devons prendre soin des choses personnelles que nous avons négligées dans ce monde frénétique. C’est le moment de prendre conscience, d’assumer nos responsabilités, de pardonner et de trouver la paix. Le moment est venu de « penser différemment », ce qui est le sens du mot grec dans la Bible traduit par « se repentir ».

Proclamer un jeûne

Nous avons suggéré de prendre le temps de jeûner et de prier lorsque nous avons annulé les assemblées physiques de sabbat pour quelques semaines au début de cette crise. Mais, cette condition de confinement et d’interdiction de rassemblement public s’est maintenant étendue à six semaines ou plus et il n’y a pas de date de reprise définitive pour le moment. Nombreux sont ceux qui espèrent que ce sera en mai. En conséquence, avec le président Don Ward, nous voudrions appeler à une journée de jeûne dans toute l’église, soit le prochain sabbat, soit le dimanche 25 ou 26 avril.

Pourquoi jeûner ?

- Pour que nos esprits et nos cœurs s’humilient afin que de pouvoir comprendre et agir sur les choses profondes enseignées par Jésus-Christ au sujet de la repentance, pour devenir comme Lui et demeurer en Lui.

- Pour que nous nous tournions vers les besoins des autres. Nous avons des frères dans le monde entier, dans des endroits désespérément pauvres comme le Myanmar et le Malawi, que nous ne pouvons même pas aider directement en ce moment. Demandez l’intervention de Dieu et Son aide pour eux.

- Prions pour que nous puissions prendre au sérieux la mission qui nous a été confiée, c’est à dire prêcher un message d’avertissement au monde.

La prochaine édition du magazine Beyond Today, présentera des articles sur cette pandémique et les prophéties bibliques concernant ces fléaux (certains de ces articles seront repris par l’édition Française, la revue Pour l’Avenir, du mois de Septembre/Octobre).

Notre but est de prêcher un message fort d’avertissement afin que le monde se repente pendant que nous avons leur attention.