Croyances fondamentales de l'Église de Dieu Unie

Vous êtes ici

Table des matières

Quand l’Église de Dieu Unie, association internationale, fut créée en 1995, vingt croyances fondamentales furent identifiées et approuvées par les anciens de l’Église pour être inscrites dans le cadre de ses documents constitutifs.

Nous croyons en un seul Dieu, le Père, qui existe éternellement et qui est Esprit, un Être personnel suprême en intelligence, en amour, en justice, en puissance et en autorité. Il est, par l’intermédiaire de Jésus-Christ, le Créateur des cieux et de la terre et de tout ce qu’ils contiennent. Il est la source de vie et Celui pour qui la vie humaine existe. Nous croyons en un seul Seigneur, Jésus-Christ de Nazareth, qui est la Parole et qui a existé éternellement. Nous croyons qu’Il est le Messie, le Christ, le Fils divin du Dieu vivant, conçu par le Saint-Esprit, né dans la chair de la vierge Marie. Nous croyons que c’est par Lui que Dieu créa toutes choses et que rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Lui. Nous croyons au Saint-Esprit en tant qu’Esprit de Dieu et de Jésus-Christ. Le Saint-Esprit est la puissance de Dieu et l’Esprit de la vie éternelle (2 Timothée 1:7 ; Éphésiens 4:6 ; 1 Corinthiens 8:6 ; Jean 1:1-4 ; Colossiens 1:16).

Nous croyons que les Écritures, l’Ancien et le Nouveau Testament représentent la révélation de Dieu et l’expression de sa volonté envers l’humanité. Dans leurs textes originaux, les Écritures sont inspirées dans les idées et dans les mots. Elles représentent l’autorité suprême et définitive en matière de foi et de vie, ainsi que le fondement de toute vérité (2 Timothée 3:16 ; 2 Pierre 1:20-21 ; Jean 10:35 ; Jean 17:17).

Nous croyons que Satan est un être spirituel et qu’il est l’adversaire de Dieu et des enfants de Dieu. Il a reçu la domination du monde pour un laps de temps déterminé. Il a séduit l’humanité afin de l’amener à rejeter Dieu et Ses lois. Il règne par la séduction avec l’aide d’une armée de démons qui sont des anges rebelles, des êtres spirituels qui l’ont suivi dans sa rébellion (Matthieu 4:1-11 ; Luc 8:12 ; 2 Timothée 2:26 ; Jean 12:31 ; Jean 16:11 ; Apocalypse 12:4-9 ; Apocalypse 20:1-3 ; Apocalypse 20:7-10 ; Lévitique 16:21-22 ; 2 Corinthiens 4:4 ; 2 Corinthiens 11:14 ; Éphésiens 2:2).

Nous croyons que les êtres humains furent créés à l’image de Dieu avec la potentialité de devenir enfants de Dieu, participants de la nature divine. Dieu forma l’humanité de chair, tirée de la matière. Les êtres humains vivent grâce au souffle de vie ; ils sont mortels, soumis à la corruption et la décomposition ; ils n’ont pas de vie éternelle, si ce n’est grâce au don divin selon les conditions et les termes exprimés par Dieu dans la Bible. Nous croyons que Dieu mit devant Adam et Ève le choix entre la vie éternelle par l’obéissance à Dieu, et la mort par le péché. Adam et Ève n’ont pas résisté à la tentation et ont désobéi à Dieu. Par conséquent, le péché entra dans le monde, et par le péché la mort. La mort règne désormais sur toute l’humanité, car tous ont péché (Genèse 1:26 ; 2 Pierre 1:4 ; Hébreux 9:27 ; 1 Corinthiens 15:22 ; Romains 5:12 ; 6:23).

Nous croyons que le péché est la transgression de la loi. La loi est spirituelle, parfaite, sainte, juste et bonne. La loi définit l’amour divin et repose sur les deux grands principes de l’amour : l’amour envers Dieu et l’amour envers le prochain ; elle est immuable et toujours en vigueur. Les dix commandements représentent les dix points de la loi d’amour de Dieu. Nous croyons que le fait de transgresser n’importe lequel de ces points de la loi met une personne sous l’amende du péché. Nous croyons que cette loi spirituelle fondamentale révèle le seul chemin d’une vie véritable, ainsi que la seule façon d’obtenir le bonheur, la paix et la joie. Tous les malheurs, toutes les misères, les angoisses et les tribulations résultent de la transgression de la loi divine (1 Jean 3:4 ; Jean 5:3 ; Matthieu 5:17-19 ; Matthieu 19:17-19 ; Matthieu 22:37-40 ; Jacques 2:10-11 ; Romains 2:5-9 ; Romains 7:12-14 ; Romains 13:8-10).

Nous croyons que Dieu a tant aimé ce monde de faibles pécheurs qu’Il a donné Son Fils unique qui, bien que tenté en toutes choses comme nous le sommes, a vécu dans la chair sans jamais pécher. Ce Fils, Jésus-Christ, est mort afin de servir de sacrifice pour les péchés de l’humanité. Sa vie, étant donné qu’il est le Créateur de toute l’humanité, a plus de valeur que la somme totale de toutes les vies humaines. Par conséquent, Sa mort suffit pour payer l’amende des péchés de chaque être humain. En payant cette amende, il a permis, selon le plan de Dieu, que chaque être humain (et l’humanité en général) soit pardonné de ses péchés et soit libéré de la pénalité des péchés (Hébreux 4:15 ; 9:15 ; 10:12 ; Jean 1:18 ; 3:16 ; Colossiens 1:16-17, 22 ; 1 Jean 2:2 ; 4:10 ; Éphésiens 1:11 ; Apocalypse 13:8.)

Nous croyons que le Père ressuscita Jésus-Christ des morts après que Son corps soit resté trois jours et trois nuits dans la tombe, ouvrant ainsi l’accès de la vie immortelle à l’homme mortel. Puis Il monta aux cieux, où Il est maintenant assis à la droite de Dieu le Père, étant notre Avocat et Souverain Sacrificateur (1 Pierre 1:17-21 ; 3:22 ; Matthieu 12:40 ; 1 Corinthiens 15:53 ; 2 Timothée 1:10 ; Jean 20:17 ; Hébreux 8:1 ; 12:2).

Nous croyons que tous ceux qui se repentent sincèrement de leurs péchés par une soumission et une obéissance complètes à Dieu, et qui par la foi acceptent Jésus-Christ en tant que leur Sauveur personnel, voient leurs péchés pardonnés par la grâce divine. Ces personnes sont justifiées ; l’amende du péché leur est pardonnée, et elles reçoivent le don du Saint-Esprit, qui demeure littéralement en elles et leur donne l’amour divin qui seul peut accomplir la loi et produire la justice. Elles sont baptisées par l’Esprit dans le corps du Christ, qui est la vraie Église de Dieu. Nous croyons qu’un véritable changement de vie et d’attitude a lieu. Seuls ceux en qui le Saint-Esprit demeure et qui sont guidés par lui sont à Christ (Actes 2:38 ; 3:19 ; 5:29-32 ; 2 Corinthiens 7:10 ; Jean 3:16 ; Éphésiens 1:7 ; 2:7-9 ; Romains 3:21-26 ; 5:5 ; 6:6 ; 8:4, 9-10, 14 ; Jérémie 33:8 ; Jean 14:16-17 ; 1 Corinthiens 12:12-13 ; Philippiens 2:3-5).

Nous croyons à l’ordonnance du baptême par immersion, faisant suite au repentir. Grâce à l’imposition des mains et à la prière, le croyant reçoit le Saint-Esprit et devient membre du corps spirituel de Jésus-Christ (Matthieu 3:13, 16 ; Jean 3:23 ; Actes 2:38 ; 8:14-17 ; 19:5-6 ; 1 Corinthiens 12:13).

Nous croyons que le septième jour de la semaine est le sabbat du Seigneur, notre Dieu. En ce jour, Dieu nous ordonne de nous reposer de nos travaux et de L’adorer, en suivant les enseignements et l’exemple de Jésus, des apôtres et de l’Église du Nouveau Testament (Genèse 2:2-3 ; Exode 20:8-11 ; 31:13-17 ; Lévitique 23:3 ; Ésaïe 58:13 ; Hébreux 4:4-10 ; Marc 1:21 ; 2:27-28 ; 6:2 ; Actes 13:42-44 ; 17:2 ; 18:4 ; Luc 4:31).

Nous croyons en l’observance de la Pâque du Nouveau Testament, le soir du 14ᵉ jour du mois d’Abib, qui est l’anniversaire de la mort de notre Seigneur (Lévitique 23:5 ; Luc 22:13-14).

Nous croyons en l’observance commandée des sept jours saints annuels donnés par Dieu à Israël ancien. Ils furent observés par Jésus-Christ, par les apôtres, l’Église du Nouveau Testament et seront observées par l’humanité entière pendant le règne millénaire de Christ. Ces jours saints révèlent le plan divin de salut (Colossiens 2:16-17 ; 1 Pierre 1:19-20 ; 1 Corinthiens 5:8 ; 15:22-26 ; 16:8 ; Jacques 1:18 ; Exode 23:14-17 ; Lévitique 23 ; Luc 2:41-42 ; 22:14-15 ; Jean 7:2, 8, 10, 14 ; Actes 2:1 ; 18:21 ; 20:16 ; Zacharie 14:16-21).

Nous croyons que les viandes appelées « impures » par Dieu dans Lévitique 11 et Deutéronome 14 ne doivent pas être consommées.

Nous croyons que, selon les commandements de Dieu, les chrétiens ne doivent pas ôter directement ou indirectement la vie humaine et que le fait de porter une arme est contraire à cette croyance fondamentale. Par conséquent, nous croyons que les chrétiens ne devraient pas s’engager volontairement dans le service des forces armées. S’ils sont engagés, contre leur volonté, dans le service militaire, nous croyons qu’ils devraient refuser en tant qu’objecteur de conscience de porter les armes et, dans la mesure du possible, refuser de se trouver sous une autorité militaire (Exode 20:13 ; Matthieu 5:21-22 ; 1 Corinthiens 7:21-23 ; Actes 5:29).

Nous croyons que la justice de Dieu dure à toujours. Cette justice est démontrée par la fidélité de Dieu dans l’accomplissement de toutes les promesses qu’Il fit à Abraham, le père des croyants. Selon Sa promesse, Dieu multiplia les descendants de la lignée d’Abraham de telle façon qu’Abraham devint littéralement le « père » de nombreuses nations. Nous croyons que Dieu, comme promis, fit prospérer sur le plan matériel les descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob (dont Il changea plus tard le nom en Israël). Nous croyons que Dieu, grâce à l’un des descendants d’Abraham, Jésus-Christ, ouvre l’accès du salut à toute l’humanité, quelle que soit la lignée physique. Le salut n’est donc pas un droit de naissance. Il est librement accessible à tous ceux que Dieu appelle ; et ceux qui sont considérés comme descendants d’Abraham le sont selon la foi, en tant qu’héritiers selon les promesses. Nous croyons que le fait de savoir que Dieu a accompli et continue d’accomplir les promesses physiques faites à Abraham et à ses enfants, et qu’Il accomplit également la promesse spirituelle grâce à Jésus-Christ, est essentiel à la compréhension du message des prophètes et à son application au monde dans lequel nous vivons (Psaumes 111:1-10 ; Romains 4:16 ; 9:7-8 ; Galates 3:16 ; Genèse 32:28).

Nous croyons que le dessein de Dieu pour l’humanité est de préparer ceux qu’Il appelle — et qui choisissent de vivre une vie consacrée à vaincre le péché, à développer le caractère juste, et à croître dans la grâce et la connaissance — à posséder le Royaume de Dieu et à devenir rois et sacrificateurs, pour régner avec le Christ sur cette terre après Son retour. Nous croyons que la raison pour laquelle les êtres humains existent est de naître littéralement dans la famille de Dieu, en tant qu’êtres spirituels (Romains 6:15-16 ; 8:14-17, 30 ; Actes 2:39 ; 2 Pierre 3:18 ; Apocalypse 3:5 ; 5:10)

Nous croyons que l’Église est le corps des croyants qui ont reçu le Saint-Esprit et qui sont conduits par lui. La vraie Église de Dieu est un organisme spirituel. Son nom donné dans la Bible est « l’Église de Dieu ». Nous croyons que la mission de l’Église est de prêcher l’Évangile (la Bonne Nouvelle) du Royaume de Dieu à venir à toutes les nations en tant que témoignage, et d’aider ceux qui sont appelés maintenant à être réconciliés avec Dieu. Nous croyons que c’est également la mission de l’Église de Dieu de fortifier, d’édifier et de nourrir les enfants de Dieu dans l’amour et selon les instructions de notre Seigneur Jésus-Christ (Actes 2:38-39, 47 ; 20:28 ; Romains 8:14 ; 14:19 ; Éphésiens 1:22-23 ; 3:14-15 ; 4:11-16 ; 1:1-2 ; 5:18-20 ; Galates 1:13 ; 1 Thessaloniciens 2:14 ; 2 Thessaloniciens 1:4 ; 1 Timothée 3:5, 15 ; Marc 16:15 ; Matthieu 24:14 ; 28:18-20 ; Jean 6:44, 65 ; 17:11, 16).

Nous croyons à la dîme comme étant une façon d’honorer Dieu avec nos biens, nous permettant de Le servir dans la proclamation de l’Évangile, de prendre soin de l’Église, d’assister aux fêtes divines et d’aider les nécessiteux (Proverbes 3:9-10 ; Genèse 14:17-20 ; 1 Corinthiens 9:7-14 ; Nombres 18:21 ; Deutéronome 14:22-29).

Nous croyons que le seul espoir de vie éternelle pour les êtres humains mortels réside dans la résurrection, grâce à la présence du Saint-Esprit en eux. Nous croyons qu’une résurrection à la vie spirituelle aura lieu, au retour de Jésus-Christ, pour tous ceux qui auront été des serviteurs fidèles de Dieu. Nous croyons qu’après le règne de Jésus-Christ sur cette terre pendant mille ans, il y aura une résurrection à la vie physique de la grande majorité de tous les êtres humains qui ont jamais vécu. Nous croyons que ces personnes, après avoir eu l’occasion de vivre une vie physique, et si elles se convertissent, recevront elles aussi la vie éternelle. Nous croyons également que ceux qui rejettent l’offre de salut de Dieu récolteront la mort éternelle (1 Corinthiens 15:19, 42-52 ; Actes 23:6 ; Jean 5:21-29 ; Romains 6:23 ; 8:10-11 ; 1 Thessaloniciens 4:16 ; Ézéchiel 37:1-14 ; Apocalypse 20:4-5, 11-15 ; Jean 3:16 ; Matthieu 25:46).

Nous croyons au retour visible de Jésus-Christ, en personne, avant le millenium, afin de régner sur la terre en tant que Roi des rois et de continuer Sa fonction sacerdotale en tant que Seigneur des seigneurs. À ce moment-là, Il s’assiéra sur le trône de David. Au cours de Son règne de mille ans sur la terre, Il restaurera toutes choses et établira le royaume de Dieu pour toujours (Matthieu 24:30, 44 ; Apocalypse 1:7 ; 11:15 ; 19:16 ; 20:4-6 ; 1 Thessaloniciens 4:13-16 ; Jean 14:3 ; Ésaïe 9:6 ; 40:10-12 ; Hébreux 7:24 ; Jérémie 23:5 ; Luc 1:32-33 ; Actes 1:11 ; 3:21 ; 15:16 ; Daniel 7:14, 18, 27).