L’Évangile du Royaume

Vous êtes ici

Table des matières

« De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. » (Luc 21:31)

« Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. » (Marc 1:14-15)

Bien que la plupart du temps le royaume soit appelé le « royaume de Dieu », occasionnellement d’autrestermes sont utilisés pour le décrire. Trois des auteurs des Évangiles — Marc, Luc et Jean — utilisent le terme « royaume de Dieu ».

Occasionnellement, les Écritures appellent l’Évangile par des noms autres que celui de « l’Évangile du royaume de Dieu ». Par exemple, la Bible parle de « l’Évangile de Dieu » et de « l’Évangile de Christ » (Romains 1:1 ; Romains 15:19).

« Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple ; il brisera et détruira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement. » (Daniel 2:44)

Peu avant son arrestation, son procès et sa crucifixion, Jésus-Christ prophétisa une période de bouleversements et de troubles mondiaux sans précédent dans l’histoire humaine. Cette époque serait caractérisée par la séduction religieuse, des guerres, des tremblements de terre, des famines et des épidémies, tout cela accompagné d’autres grands événements catastrophiques (Luc 21:7-28). Dans ce discours, Christ montra clairement que le royaume de Dieu n’était pas encore arrivé.

Beaucoup de personnes croient que Jésus-Christ a enseigné que le royaume de Dieu est quelque chose qui existe seulement dans le cœur et l’esprit des croyants.

Certains pensent que l’Église est le royaume de Dieu. Bien qu’il y ait une relation entre les deux, ils ne sont pas identiques.

« Car je n’ai point honte de l’Évangile : c’est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit [...] » (Romains 1:16)

Colossiens 1:13 décrit les saints, des êtres physiques, comme ayant déjà été « transportés » dans le royaume. Pris comme tel, ce passage semble suggérer que les chrétiens sont maintenant dans le royaume de Dieu. Toutefois, cela n’est pas du tout le cas, puisque 1 Corinthiens 15:50 nous dit que « la chair et le sang (les corps physiques) ne peuvent hériter le royaume de Dieu ».

Lorsque Jésus vint prêcher l’Évangile de Dieu, il disait que le royaume de Dieu était « proche » et il nous ordonnait de nous repentir et de croire à la bonne nouvelle du royaume (Marc 1:14-15 ; Matthieu 4:17). Le mot grec traduit par « proche » est engizo. Il signifie approcher de quelque chose. Il n’implique pas que la chose est vraiment arrivée, mais plutôt qu’elle est proche.

« Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données pardessus. » (Matthieu 6:33)

Par ses prophètes Dieu révèle beaucoup de détails précis indiquant comment ce monde deviendra le royaume de Dieu.

Pourquoi Jésus-Christ est-Il venu sur terre ? Pourquoi reviendra-t-Il ? Les réponses à ces questions deviennent évidentes quand nous examinons le concept du Messie.