Que veut dire Matthieu 8:22 par « laisse les morts ensevelir leurs morts » ?

Vous êtes ici

Que veut dire Matthieu 8:22 par « laisse les morts ensevelir leurs morts » ?

Dans Matthieu 8:22 Matthieu 8:22Mais Jésus lui répondit: Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts.
Louis Segond×
, Jésus dit : « Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts. » Il répondait à une demande de l’un de Ses disciples qui demandait à être exempté de ses responsabilités pour « aller enterrer [son] père » (Matthieu 8:21 Matthieu 8:21Un autre, d’entre les disciples, lui dit: Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père.
Louis Segond×
).

L’on pourrait penser qu’il demandait d’être excusé afin d’aller faire les arrangements funéraires pour son père récemment décédé. En réalité, il demandait à Christ de l’exempter de ses responsabilités spirituelles afin de pouvoir retourner vivre avec son père âgé jusqu’à ce que celui meure. Il est évident que cela impliquerait que le disciple serait parti pendant longtemps. Il semblerait donc qu’il voulait échapper à son appel spirituel et souhaitait que Christ lui accorde Sa bénédiction pour cette action.

Au lieu de cela, Christ lui dit de se concentrer sur son appel. L’intention de la déclaration de Jésus serait : « Ne négligez pas le grand appel spirituel que je vous ai donné ; laissez les morts spirituels se charger des tâches routinières de la vie. » Le Christ n’interdirait certainement pas à un homme d’assister aux funérailles de son père. Le Christ lui-même est allé rendre visite à la famille de son ami Lazare après la mort de celui-ci même au risque de Sa vie (Jean 11:1-16 Jean 11:1-16 [1] Il y avait un homme malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa soeur. [2] C’était cette Marie qui oignit de parfum le Seigneur et qui lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c’était son frère Lazare qui était malade. [3] Les soeurs envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade. [4] Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n’est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. [5] Or, Jésus aimait Marthe, et sa soeur, et Lazare. [6] Lors donc qu’il eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était, [7] et il dit ensuite aux disciples: Retournons en Judée. [8] Les disciples lui dirent: Rabbi, les Juifs tout récemment cherchaient à te lapider, et tu retournes en Judée! [9] Jésus répondit: N’y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu’un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu’il voit la lumière de ce monde; [10] mais, si quelqu’un marche pendant la nuit, il bronche, parce que la lumière n’est pas en lui. [11] Après ces paroles, il leur dit: Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller. [12] Les disciples lui dirent: Seigneur, s’il dort, il sera guéri. [13] Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu’il parlait de l’assoupissement du sommeil. [14] Alors Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort. [15] Et, à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n’étais pas là. Mais allons vers lui. [16] Sur quoi Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples: Allons aussi, afin de mourir avec lui.
Louis Segond×
).

Dieu veut que nous prenions soin des besoins de notre famille (Marc 7:10-13 Marc 7:10-13 [10] Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. [11] Mais vous, vous dites: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire, une offrande à Dieu, [12] vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère, [13] annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables.
Louis Segond×
; 1 Timothée 5:8 1 Timothée 5:8Si quelqu’un n’a pas soin des siens, et principalement de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.
Louis Segond×
), sans pour autant négliger notre appel spirituel.

Pour plus d’informations, veuillez lire nos brochures gratuites « Le Chemin de la vie éternelle » et « Qu’est-ce que la conversion ? ».