Qui est l’Antéchrist ? Que dit la Bible à propos de l’Antéchrist ?

Vous êtes ici

Qui est l’Antéchrist ? Que dit la Bible à propos de l’Antéchrist ?

La Bible prophétise qu’un personnage de la fin des temps s’opposera à Christ – l’Antéchrist – mais le sens du terme antéchrist ne se limite pas à ce qui se passera à la fin des temps. Ce terme signifie littéralement « contre Christ » et est diversement défini comme « l’adversaire de Christ » ou « l’opposant à Christ » en précisant le titre ou le nom d’une personne spécifique qui s’oppose et prétend être le Christ.

Le Lexique grec-anglais du Nouveau Testament basé sur les domaines sémantiques de Louw et Nida (Greek-English Lexicon of the New Testament Based on Semantic Domains) propose une définition plus complète :

« Le terme […] semble être devenu de plus en plus équivalent à un nom propre pour personnifier tout ce qui s’oppose et est contraire au rôle et au ministère de Christ. »

Selon les écrits de l’apôtre Jean, il existe un esprit d’antéchrist, un esprit d’opposition à l’identité du Christ. Plus précisément, Jean écrivait pour mettre en garde contre l’hérésie dualiste qui niait que Christ ait vécu en tant qu’être humain physique (1 Jean 4:3 1 Jean 4:3et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.
Louis Segond×
; 2 Jean 1:7 2 Jean 1:7Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist.
Louis Segond×
).

Au premier siècle, la plupart des personnes d’origine juive attendaient un Messie qui viendrait, en tant que Roi, conquérir la terre afin d’établir le Royaume de Dieu. Mais elles ne comprenaient pas qu’Il viendrait premièrement en tant qu’homme afin de servir de sacrifice pour les péchés de l’humanité, et elles refusèrent d’accepter Jésus comme le Messie. (Le mot Messie est la contrepartie hébraïque du mot grec Christ.) Leur doctrine était un exemple de l’esprit de l’Antéchrist.

Aujourd’hui, de nombreux membres du christianisme traditionnel font l’erreur inverse de celle que les Juifs ont commise en acceptant que Christ soit devenu le sacrifice parfait pour le péché, mais en niant qu’Il reviendra sur la terre en tant que Roi conquérant. Ironiquement, même cette doctrine chrétienne traditionnelle peut être qualifiée d’antéchrist.

Les prophéties de la fin des temps montrent que les personnes religieuses, y compris celles qui se disent chrétiennes malgré le fait qu’elles acceptent un christianisme de contrefaçon, s’opposeront à de nombreux enseignements du Christ. Dans ce sens, même aujourd’hui, beaucoup de soi-disant chrétiens sont séduits par l’esprit de l’Antéchrist.

La Bible ne révèle pas spécifiquement qui est l’Antéchrist, parlant plutôt de ses enseignements corrompus. Dans 2 Thessaloniciens 2, Paul prophétisa au sujet d’un « homme impie », un menteur et un trompeur, dont les capacités naturelles sont augmentées par le pouvoir surnaturel de Satan afin de confondre les gens à la fin des temps. De plus, le Christ inspira Jean à écrire au sujet d’un « faux prophète » à venir lors de la fin des temps (Apocalypse 13:1-18 Apocalypse 13:1-18 [1] Et il se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. [2] La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. [3] Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête. [4] Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle? [5] Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois. [6] Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel. [7] Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. [8] Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé. [9] Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende! [10] Si quelqu’un mène en captivité, il ira en captivité; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints. [11] Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. [12] Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. [13] Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. [14] Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. [15] Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. [16] Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, [17] et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. [18] C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.
Louis Segond×
; Apocalypse 16:13 Apocalypse 16:13Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.
Louis Segond×
; Apocalypse 19:20 Apocalypse 19:20Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre.
Louis Segond×
).

Notez enfin comment la prophétie décrit un grand chef religieux de la fin des temps qui « avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. » (Apocalypse 13:11 Apocalypse 13:11Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.
Louis Segond×
). C’est-à-dire qu’il prend l’image de (ou imite) Jésus-Christ (l’Agneau de Dieu), en étant toutefois mandaté par Satan. Historiquement, une fausse version du christianisme remplit les critères que nous lisons dans les prophéties de l’Apocalypse. Recherchez sur ucg.org pour plus d’informations sur l’Antéchrist, le faux prophète, « l’homme impie » et les faux docteurs prophétisés à la fin du monde.