Le règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre

Le règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre

La Bible prédit une période de mille ans au cours de laquelle Jésus-Christ créera sur Terre un monde de paix et de justice, sans guerre ni souffrance.

Le livre de l’Apocalypse renferme une histoire étonnante qui explique pourquoi notre monde est si méchant et comment une nouvelle ère sera introduite – non pas par l’Homme, mais bien par l’intervention directe de Jésus-Christ de Nazareth.

Alors qu’il était prisonnier sur l’île de Patmos, dans la mer Égée, l’apôtre Jean eut une vision étonnante qui a fasciné et intrigué de nombreuses personnes. Cette prophétie est-elle simplement le rêve insignifiant d’un vieil homme, une vision qui ne pourrait aucunement se réaliser ? Ou est-ce plutôt l’indéniable Parole de Dieu ? Ce livre mystérieux peut-il vraiment être élucidé ? Renferme-t-il des réponses pour nous aujourd’hui ? Vous pouvez le comprendre, et les réponses qu’il fournit vous donneront de l’espoir !

Un monde plongé dans le chaos

En avez-vous assez d’entendre des mauvaises nouvelles ? Ressentez-vous une certaine frustration en voyant la colère, les divisions et les conflits qui nous entourent aujourd’hui. Ils abondent dernièrement. Le Moyen-Orient est victime d’émeutes, de coups d’État et de menaces de recours à l’arme nucléaire de la part d’extrémistes religieux et de dictateurs instables. 

Notre monde traverse une période d’instabilité qui engendre la peur et l’incertitude quant à l’avenir. Nous nous demandons ce qui nous attend et ce qui attend nos enfants et nos petits-enfants.

Les gens ont besoin de garder espoir en l’avenir. Ils ont besoin de croire que les problèmes peuvent être résolus et que leurs conditions de vie s’amélioreront. Sinon, ils tombent dans le désespoir et adoptent des comportements destructeurs pour s’évader de leur réalité douloureuse. Dieu comprend que vous et moi avons besoin d’espoir au quotidien et Il nous donne de l’espoir dans Sa Parole révélée, c’est-à-dire la Bible.

La revue Pour l’Avenir vise à donner de l’espoir. Nous souhaitons vous aider à comprendre notre monde et à vivre conformément au dessein et à la volonté de Dieu. Nous avons appris que la Parole de Dieu est la seule véritable source d’espoir permanent dans notre monde souvent chaotique.

Mille ans de paix

Il existe une vérité biblique qui promet un monde de paix et de prospérité pour tous. Il s’agit du précepte biblique du règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre, lequel est souvent appelé « millenium ». Le mot latin « millenium » signifie mille ans. La Bible décrit ce millenium comme une période de paix et d’harmonie sur Terre. Ce précepte n’est pas le fruit de l’imagination humaine.  

La vérité concernant le règne du Christ sur Terre se retrouve dans certains des préceptes énoncés très tôt dans la Bible. Par exemple, on la retrouve dans presque tous les livres des prophètes hébreux et elle continue de captiver l’imagination de nombreuses personnes, même si certains cherchent à l’ébranler par toutes sortes d’explications pour la mettre en doute.

La promesse divine du règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre symbolise l’espoir pour l’humanité tout entière. En étudiant les Saintes Écritures et en examinant les efforts visant à renverser cet enseignement, nous comprenons mieux notre monde et la promesse de paix associée au Royaume de Dieu.

« Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau ; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira. »

Dans le livre de l’Apocalypse, l’apôtre Jean écrivit qu’après le retour de Jésus-Christ, les saints régneront avec Lui pendant mille ans : « Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans […] Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.  » (Apocalypse 20:4 Apocalypse 20:4Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.
Louis Segond×
Apocalypse 20:6 Apocalypse 20:6Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.
Louis Segond×
; c’est nous qui mettons l’accent sur certains passages.)

Voilà ! Ce passage de l’Apocalypse est le point culminant d’un enseignement qui tire son origine des écrits des prophètes hébreux. Il résume de nombreuses autres descriptions et promesses bibliques à propos du millenium, soit un Royaume de paix.  

L’espoir d’Israël en un monde transformé

Par la bouche de Ses serviteurs, Dieu prédit cette période à maintes reprises. Au cours de la majeure partie de l’histoire d’Israël, en particulier pendant les périodes de déclin et de captivité, les prophètes avaient l’espoir d’une telle période.

Les apôtres partageaient ce même espoir lorsqu’ils interrogèrent le Christ au sujet de la restauration de l’ancien royaume d’Israël. Avant Son ascension au ciel, Ses disciples Lui posèrent la question suivante : « Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ? » (Actes 1:6 Actes 1:6Alors les apôtres réunis lui demandèrent: Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël?
Louis Segond×
) Les disciples attendaient impatiemment le règne du Messie pensant qu’Il viendrait à leur cette époque, car ils connaissaient la promesse d’une restauration prédite par bon nombre des prophètes.

Le prophète Ésaïe avait brossé un tableau limpide de cet événement à venir lorsqu’il décrivit une période où les tribus d’Israël seraient de nouveau réunies sous un seul et même Leader et où la Terre serait remplie de la connaissance de Dieu (Ésaïe 11:1-10 Ésaïe 11:1-10 1 Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, Et un rejeton naîtra de ses racines. 2 L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Éternel. 3 Il respirera la crainte de l’Éternel; Il ne jugera point sur l’apparence, Il ne prononcera point sur un ouï-dire. 4 Mais il jugera les pauvres avec équité, Et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre; Il frappera la terre de sa parole comme d’une verge, Et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant. 5 La justice sera la ceinture de ses flancs, Et la fidélité la ceinture de ses reins. 6 Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira. 7 La vache et l’ourse auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte; Et le lion, comme le boeuf, mangera de la paille. 8 Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, Et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic. 9 Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte; Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. 10 En ce jour, le rejeton d’Isaï Sera là comme une bannière pour les peuples; Les nations se tourneront vers lui, Et la gloire sera sa demeure.
Louis Segond×
). Ce passage fut rédigé pendant la période de déclin d’Israël, mais il dépeint le futur millenium. Remarquez ce que cette prophétie révèle à propos de la paix qui régnera dans la nature et parmi les gens : « Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau ; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira. La vache et l’ourse auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte ; Et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille. Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, Et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic. Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte ; Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. » (Ésaïe 11:6-9 Ésaïe 11:6-9 6 Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira. 7 La vache et l’ourse auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte; Et le lion, comme le boeuf, mangera de la paille. 8 Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, Et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic. 9 Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte; Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.
Louis Segond×
)

Ces paroles d’Ésaïe cristallisèrent le concept du millenium. Ésaïe décrit dans ce passage une transformation complète de tous les éléments du monde – une époque où la nature des bêtes sauvages changera. Un enfant pourra marcher parmi elles en toute sécurité et sans crainte. Et ce passage montre aussi, à la lumière du dernier verset précité, que même la nature humaine changera !

Songez-y pendant quelques instants. La tromperie qui accable le monde entier sera chose du passé. La connaissance du plan divin se répandra sur l’humanité tout entière, au retour de Jésus-Christ sur Terre !

Une époque sans guerre

Ésaïe écrivit un autre long passage prophétique décrivant une époque de paix mondiale où personne ne fera plus ni n’apprendra à faire la guerre. Cela vaut la peine de le lire au complet :

« Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, À la maison du Dieu de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations, L’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes : Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, Et l’on n’apprendra plus la guerre. » (Ésaïe 2:2-4 Ésaïe 2:2-4 2 Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l’Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront. 3 Des peuples s’y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l’Éternel. 4 Il sera le juge des nations, L’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, Et l’on n’apprendra plus la guerre.
Louis Segond×
)

L’ancien peuple israélite ne connut jamais ce type de société, pas plus que les autres peuples de l’Histoire. Réfléchissez-y pendant quelques instants. Cette scène du livre d’Ésaïe que nous venons de lire inspira la création de la statue qui marque l’entrée de l’immeuble des Nations Unies à New York.

Fait ironique, cette statue de bronze fut offerte par l’Union soviétique en 1959. Elle représente un homme tenant un marteau d’une main et transformant un glaive en hoyau. Elle symbolise le désir de l’Homme de mettre fin à la guerre et de convertir ses armes destructrices en outils productifs au profit de l’humanité tout entière. 

Cette scène n’a pas encore été réalisée. Au cours de l’Histoire, aucun peuple n’a pu faire en sorte qu’elle s’accomplisse. Les guerres et les conflits continuent de semer la mort dans les villes et villages, et de perturber la vie de beaucoup de gens. Une foule de personnes cherchent à se réfugier et à refaire leur vie brisée dans d’autres pays. 

Le Royaume est réel et il arrive !

Il y a 2000 ans, les habitants de la Terre Sainte s’attendaient à ce qu’un Messie renverse le gouvernement romain et restaure le royaume israélite. Bon nombre des disciples de Jésus-Christ, y compris ceux qui étaient les plus proches de Lui, croyaient qu’Il allait restaurer le royaume d’Israël. Plus tard, ils comprirent que cette restauration viendrait au retour du Christ, lorsqu’Il établira le Royaume de Dieu sur toute la planète. 

Vers la fin du premier siècle, cette vérité concernant la venue du Royaume de Dieu sur Terre fut violemment critiquée. L’intégrité des enseignements du Christ fut corrompue par les hérétiques. Le gouvernement romain tua de nombreux chrétiens, dont certains de leurs leaders. L’apôtre Jean fut exilé dans l’île-prison de Patmos. Une grande confusion se répandit dans l’Église au sujet du Royaume de Dieu.

Au plus fort de cette crise, Jean reçut une révélation du Christ affirmant les vérités de l’établissement triomphant du Royaume de Dieu. Au cours de cette période, la connaissance de la venue du millenium, le futur règne de mille ans du Christ, fut pour l’Église une véritable source d’encouragement, comme ce fut toujours le cas pour ceux qui se tournent vers Dieu pour trouver l’espoir et qui lisent cette vérité dans les Saintes Écritures.

Au retour du Christ, les conflits interminables disparaîtront et l’art de la guerre tombera en désuétude. Les familles seront de plus en plus fortes d’une génération à l’autre. À cette époque, rien n’empêchera l’accomplissement de la promesse faite il y a bien longtemps concernant la venue du Royaume et l’espoir de voir la paix régner sur Terre.

Au cours de cette période tumultueuse, l’enseignement de la venue sur Terre du Royaume de Dieu au sens littéral fut dilué avec certaines formes d’hérésie, et fut discrédité par de nombreuses personnes au cours des deuxième, troisième et quatrième siècles après Jésus-Christ. Le concept de la venue du règne du Christ sur notre planète au sens littéral était remis en question et rejeté par de nombreuses personnes. 

Malgré les enseignements du Christ, il y eut des tentatives malavisées de prédire le moment de Son retour.

Les théologiens influencés par l’école de pensée grecque commencèrent à enseigner que le Royaume ne devait pas être interprété au sens littéral et qu’il ne viendrait pas dans l’avenir, mais qu’il s’agissait plutôt d’une vague métaphore spirituelle. Et le Royaume fit l’objet de nombreuses interprétations fantaisistes. Selon les faux enseignants, les Écritures comme celles que nous venons de lire devaient être interprétées dans un sens symbolique et allégorique plutôt que littéral.

Au beau milieu de ces hérésies, un grand nombre de disciples persistaient à croire que la venue du Royaume faisait partie des vérités fondamentales prêchées par les apôtres de Jésus-Christ. Les livres d’histoire témoignent du fait que les fidèles dispersés qui s’accrochaient toujours à « la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes » (Jude 1:3 Jude 1:3Bien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.
Louis Segond×
) continuèrent d’enseigner la vérité du règne de mille ans du Christ sur Terre.

Au cinquième siècle apr. J.-C., la doctrine du millenium fut supplantée par les enseignements d’un homme, soit Augustin d’Hippone. Augustin fut le théologien le plus influent de l’Église catholique primitive. Il enseigna que l’Église constituait le Royaume de Dieu sur Terre. Cet enseignement erroné remplaça l’enseignement biblique selon lequel Dieu interviendrait au cours de l’Histoire pour établir Son véritable Royaume sur Terre à jamais.

Le retrait de cet enseignement fondamental du Christ et de Son Église eut une incidence profonde. Ce que l’historien Edward Gibbon appela « l’ancienne doctrine populaire » fut rejeté en grande partie. Selon Gibbon, « lorsque l’édifice de l’Église fut presque terminé, le soutien temporaire fut mis de côté. La doctrine du règne du Christ sur la Terre fut d’abord traitée comme une profonde allégorie, puis considérée […] comme une opinion douteuse et inutile et […] rejetée comme étant l’invention absurde d’hérétiques et de fanatiques. » ( The Decline and Fall of the Roman Empire [ouvrage traduit en français sous le titre Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain ], édition Great Books, 1952, p. 188)

Ne pas se laisser tromper par les faux royaumes

Permettez-moi maintenant de vous poser une question. Quel fut le résultat de la perte de cet enseignement biblique crucial ? Ce fut une grande perte qui eut d’énormes ramifications.

Cela signifiait que l’ Église était désormais considérée comme le Royaume de Dieu, et qu’elle agissait et œuvrait au nom du Christ. Cela signifiait que tout pouvoir politique auquel elle se joindrait aurait une immense influence sur le cœur et l’esprit des hommes. Cela signifiait la formation d’une tyrannie spirituelle et politique qui n’avait rien à voir avec Dieu. Il s’agissait d’un enseignement faux et profondément hérétique ! L’Europe occidentale était plongée dans une période de l’Histoire appelée l’Âge des ténèbres. C’était comme si une grande noirceur avait freiné l’apprentissage et l’avancement de la culture à tous égards. L’historien William Manchester décrit cette période comme un « portrait […] de guerres incessantes, de corruption, d’anarchie, d’obsession avec des mythes étranges et d’un abrutissement presque impénétrable ». ( A World Lit Only by Fire , 1992, p. 3)

Franchement parlant, chaque fois que les gens essayèrent de créer le millenium biblique sur Terre à leur façon, par le biais de la politique et de leur propre forme de religion ou de philosophie, ce fut un fiasco.

Le Royaume de paix prophétisé dans la Bible ne sera établi que par la main de Dieu alors qu’Il interviendra dans l’Histoire et qu’Il sauvera l’humanité de sa propre extinction. Aucun projet humain n’instaurera une société utopique !

Faites confiance au Roi, et gardez l’espoir de Son Royaume

Il est primordial que vous compreniez aujourd’hui le message du Christ concernant le Royaume de Dieu à venir. La Bible révèle que Jésus-Christ, à Son retour, instaurera un monde de paix. Les pays chercheront à connaître la voie de Dieu. Les peuples de la Terre seront sans crainte, car la droiture divine guidera les relations internationales.

Au retour du Christ, les conflits interminables disparaîtront et l’art de la guerre tombera en désuétude. Les familles seront de plus en plus fortes d’une génération à l’autre. À cette époque, rien n’empêchera l’accomplissement de la promesse faite il y a bien longtemps concernant la venue du Royaume et l’espoir de voir la paix régner sur Terre.

Comme nous l’avons vu précédemment, les Saintes Écritures enseignent que Dieu établira Son Royaume sur Terre, depuis l’Ancien Testament jusqu’au livre de l’Apocalypse. Les dernières paroles du Christ à cet égard sont les plus claires de la Bible en ce qui a trait à l’ère initiale de ce règne futur. Jésus-Christ, Celui qui est à l’origine du livre de l’Apocalypse, annonça une période de mille ans au cours de laquelle les saints ressuscités régneront avec Lui sur Terre, dans un Royaume juste et bienveillant. Et cela mènera à un avenir encore plus formidable ! 

Prendrez-vous le Christ au mot ? Croirez-vous Ses paroles ? Le règne millénaire du Christ est un concept immémorial qui persistera et qui transformera ultimement le monde entier !