Lorsque les cieux descendent sur Terre

Lorsque les cieux descendent sur Terre

La foule qui entourait Jésus débordait d’enthousiasme. Depuis plusieurs jours, les conversations parmi ceux qui L’avaient suivi jusqu’à Jérusalem étaient remplies d’enthousiasme et d’attentes concernant ce qui allait peut-être se produire. Ils croyaient que le Royaume de Dieu allait bientôt être établi.

Jésus parlait davantage du Royaume. Lorsque les Pharisiens Le questionnèrent au sujet de sa venue, Il semblait indiquer qu’il approchait, voire qu’il allait être établi au cours de leur génération. Le fait qu’Il déclara que les conditions de la société ressembleraient à celles du temps de Noé les portait également à croire que le Royaume serait instauré à leur époque. Après tout, les conditions sociales de leur temps ne ressemblaient-elles pas à celles du temps de Noé ?

Les miracles se faisaient plus nombreux et la puissance du message de Jésus reliait Son ministère aux prophéties du règne messianique. Même s’Il prédit Sa mort et Sa résurrection selon les prophéties, ni la foule ni Ses plus proches disciples ne comprenaient ce qu’Il disait.

À tout le moins, le Christ prononça l’une de Ses paraboles les plus percutantes, un message qui avait pour but de communiquer le véritable dessein de l’appel de Ses disciples par Dieu. Ils devaient alors se préparer à régner au sein du Royaume du Christ. Mais encore une fois, ils ne comprenaient pas Son message.

Le message du Christ dans ce récit connu sous le nom de « Parabole des mines » s’applique à nous aujourd’hui.

Nous nous pencherons sur cette parabole un peu plus loin, mais disons que Son message se résume ainsi : Le Royaume de Dieu descendra sur la Terre et si Dieu vous appelle à notre époque, vous avez alors l’occasion, dans votre vie actuelle, de vous préparer à accompagner le Christ lorsqu’Il viendra établir ce Royaume ici même.

Autrement dit, le « ciel », le Royaume du règne de Dieu, sera établi sur Terre. Après votre mort, vous ne monterez pas au ciel. Dieu fera descendre le ciel sur Terre ! Et votre vie actuelle sert à vous préparer à régner avec le Christ en tant que cohéritier au sein de Son Royaume à venir ! 

Perspectives modernes et notre avenir véritable

Certaines perspectives du monde moderne ainsi que la perpétuation de l’existence humaine dominent la pensée actuelle.

L’une de ces perspectives est davantage axée sur le monde matériel, et sur la recherche du salut par l’intervention de la science et du gouvernement en matière de gestion de l’environnement. Nombreux sont ceux qui croient que l’activité humaine nuit à l’environnement de la planète au point où la vie humaine pourrait disparaître ou être profondément modifiée. Certains avancent que le monde n’a que 12 ans pour réduire de 45 pour cent les émissions de carbon-dioxide, au risque de perdre l’espoir de pouvoir compenser pour les changements climatiques anthropogéniques (causés par l’Homme) qui pourraient rendre la Terre inhabitable dans le futur. On a même proposé de coloniser la Lune ou la planète Mars pour sauver la race humaine. Il s’agit donc d’une perspective sombre et austère.

Une autre perspective consiste en la croyance religieuse typique voulant que le salut des êtres humains réside dans une vie après la mort, mais sous forme désincarnée. Ce concept courant selon lequel des âmes s’envolent vers le ciel pour y passer le reste de l’éternité avec Dieu a très peu de rapport avec l’existence terrestre permanente. De nombreuses personnes religieuses acceptent cet avenir comme étant un enseignement biblique sans en corroborer la véracité dans les Saintes Écritures.  

En réalité, l’enseignement populaire voulant qu’à notre mort nous allions au ciel ou en enfer n’existe pas dans la Bible. Les Saintes Écritures révèlent en fait qu’à notre mort, nous nous « endormons » et que nous demeurons inconscients jusqu’au moment de la résurrection. C’est au retour du Christ que « les morts en Christ » seront enlevés sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, pour être avec Lui (1 Thessaloniciens 4:16-17 1 Thessaloniciens 4:16-17 [16] Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. [17] Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.
Louis Segond×
).

Le prophète Zacharie annonça cette époque : « Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des Oliviers » (Zacharie 14:4 Zacharie 14:4Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, Et il se formera une très grande vallée: Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitié vers le midi.
Louis Segond×
), qui se trouve du côté est de Jérusalem. Jésus reviendra sur la Terre, Ses disciples ressuscités L’accompagneront et Jérusalem sera au cœur de Son Royaume. Tous les peuples y viendront apprendre comment administrer l’autorité divine dans le monde entier.

Apocalypse 20:4-6 résume ce qui attend l’humanité et la Terre lorsque Jésus reviendra tout-puissant et dans toute Sa gloire : « Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes [des êtres vivants en chair et en os] de ceux qui avaient été décapités [martyrisés] à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête [un empire tyrannique des temps de la fin et son leader] ni son image, [une hiérarchie religieuse calquée sur celle de l’empire], et qui n’avaient pas reçu la marque [signe d’autorité] sur leur front et sur leur main  [c’est-à-dire en échange de leur allégeance et de leur adhésion dans la pratique]. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans […]

« Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort [anéantissement total] n’a point de pouvoir sur eux ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. »

Ces versets – et de nombreux autres qui révèlent d’autres détails des Saintes Écritures – nous permettent de conclure que c’est sur la Terre que le Christ habitera avec Ses disciples ressuscités et transformés. Avec eux, Il ouvrira une ère de restauration et de renouvellement de la Terre annoncés jadis par les prophètes de Dieu (Actes 3:19-21 Actes 3:19-21 [19] Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, [20] afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, [21] que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes.
Louis Segond×
).

À votre mort, vous n’irez ni au ciel ni en enfer, pour l’éternité. Et vous n’avez pas à craindre que la race humaine soit anéantie en raison de l’endommagement de l’environnement par l’Homme. Cependant, comme nous l’avons écrit ailleurs, il est vrai que les gens ont gravement porté atteinte à l’environnement et qu’ils continueront de le faire (Apocalypse 11:18), et que Dieu permettra que des cataclysmes aient lieu sur la planète pour juger les péchés et pour inciter les êtres humains au repentir. Mais cela ne sonnera pas le glas de la planète.

Au lieu de l’anéantissement total, ou que les êtres humains montent au ciel, laissant ainsi la Terre dans l’oubli, le Christ fera descendre le « ciel » sur Terre, et la signification ultime de cette réalité sera dévoilée plus tard (voir « La venue des cieux sur Terre, étape par étape », ci-dessous).

Faire bon usage de cette période de préparation

Aujourd’hui, Dieu appelle et prépare un peuple qui L’aidera à établir Son Royaume sur la Terre pour supplanter les royaumes de ce monde. C’est ce que Jésus dit à Ses disciples quelques jours avant Sa mort, pour les préparer et pour nous préparer également au véritable dessein de notre vie actuelle sur la Terre. Examinons Ses propos.

Les foules qui suivaient Jésus jusqu’à Jérusalem croyaient que le Royaume de Dieu allait être établi immédiatement. Pour corriger cette fausse impression, Il prononça une parabole illustrant la période de préparation qui les attendait. Aujourd’hui, cette parabole nous enseigne la même chose. Nous sommes en période de préparation à notre vie et à notre règne avec le Christ dans Son Royaume. C’est le but de notre vie actuelle, si nous acceptons l’appel divin.

Jésus décrivit cette réalité dans Luc 19 en relatant l’histoire d’un « homme de haute naissance [qui] s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite » (Luc 19:12 Luc 19:12Il dit donc: Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.
Louis Segond×
). Cet homme de haute naissance représente le Christ, et le pays lointain, le ciel, où Il monta pour une longue période, 40 jours après Sa résurrection. L’investissement de l’autorité royale, dans ce cas-ci, signifie que Jésus reçut le pouvoir et l’autorité de régner aux côtés du Père.

Remarquez également qu’avant de partir, l’homme de haute naissance confia certaines responsabilités à d’autres. « Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines [chacune d’elles équivalant à environ trois mois de salaire],  et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne. Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous. » (Luc 19:13-14 Luc 19:13-14 [13] Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit: Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne. [14] Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire: Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.
Louis Segond×
)

Le Christ prononça cette parabole trois jours à peine avant Sa crucifixion. Son peuple, la nation juive, L’avait rejeté en tant que Messie et avait rejeté Son message, comme les prophètes l’avaient annoncé.

Puis, Jésus avance rapidement dans le temps, jusqu’à Sa future apparition dans toute Sa gloire en tant que Roi des Rois. Comme dans le cas de l’homme de haute naissance qui Le représente, Il demande à Ses serviteurs de lui rendre des comptes. « Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir. Le premier vint, et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes. » (Luc 19:15-17 Luc 19:15-17 [15] Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir. [16] Le premier vint, et dit: Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. [17] Il lui dit: C’est bien, bon serviteur; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.
Louis Segond×
)

Au moyen d’une ingénieuse parabole à propos de la gestion des finances d’un homme de haute naissance, Jésus explique qu’Il s’attend à ce que Ses serviteurs – Ses véritables disciples – s’emploient à développer les talents qu’Il leur a confiés en matière de connaissances et d’aptitudes spirituelles, et qui sont symbolisés ici par de l’argent. Le premier serviteur utilisa sagement l’argent qui lui avait été confié et le multiplia par dix.

Le deuxième serviteur rendit compte de l’argent qu’il avait reçu : « Le second vint, et dit : Seigneur, ta mine a produit cinq mines. « Il lui dit : Toi aussi, sois établi sur cinq villes. » (Luc 19:18-19 Luc 19:18-19 [18] Le second vint, et dit: Seigneur, ta mine a produit cinq mines. [19] Il lui dit: Toi aussi, sois établi sur cinq villes.
Louis Segond×
)

Les deux serviteurs s’acquittèrent de leur tâche et multiplièrent le montant original. Ils furent récompensés en conséquence. En effet, ils se virent confier la responsabilité de plusieurs villes et de leurs habitants, conformément à ce qui est écrit dans le livre de l’Apocalypse, soit que les disciples du Christ seront des « sacrificateurs » avec Lui dans Son Royaume (Apocalypse 5:10 Apocalypse 5:10tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.
Louis Segond×
). Voilà ce que Dieu a l’intention d’établir sur Terre : Son gouvernement et Son Royaume.

Lorsque nous parlons du Royaume de Dieu sur la Terre, ou du ciel qui descendra sur la Terre, nous parlons de quelque chose de concret et non d’une allégorie spirituelle ou d’un concept symbolique. Un véritable Royaume sera établi, c’est-à-dire le gouvernement au moyen duquel Dieu enseignera Sa loi et Sa voie à toutes les nations.

Dans Daniel 7:14 Daniel 7:14On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.
Louis Segond×
, nous lisons que le prophète Daniel vit Jésus recevoir ce Royaume dans une vision : « On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit. » (C’est nous qui mettons l’accent sur certains passages.)

Dieu se servira de ceux qui auront eu un avant-goût de la voie divine pour instaurer ce nouveau mode de vie sur la Terre de demain !

La préparation à cette future réalité s’effectue depuis longtemps. Dans chaque ère de l’histoire de l’humanité, Dieu a appelé et choisi ceux qui contribueront à l’établissement et à la supervision de Son Royaume. Il a prévu que notre vie humaine actuelle consisterait à apprendre d’importantes leçons et que Ses disciples fidèles en viendraient à mener une vie pieuse et productive, et à développer un caractère et un état d’esprit qu’Il pourra utiliser pour enseigner aux autres. 

Il est stupéfiant de découvrir la grande vérité selon laquelle, si Dieu nous appelle à l’heure actuelle, le but de notre vie est désormais de nous préparer à régner avec le Christ. Mettez-vous à la place d’un serviteur de cette parabole et envisagez ce que signifie l’appel de Dieu pour votre avenir : faire partie d’un groupe de serviteurs dont la soumission totale à Dieu leur permettra de L’assister lorsque le Royaume des cieux descendra sur Terre !

Une mise en garde importante

Dans cette même parabole, le Christ parle d’une autre catégorie de personnes : celles qui ne répondent pas à l’appel de Dieu et qui refusent de Lui obéir en ne mettant pas à profit ce qui leur est confié.

Remarquez comment Jésus les décrit : « Un autre vint, et dit : Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée dans un linge [ou dans un mouchoir selon une autre version, donc pas très en sécurité] ; car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère ; tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé.

« Il lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé ; pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retire avec un intérêt ? » (Luc 19:20-23 Luc 19:20-23 [20] Un autre vint, et dit: Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée dans un linge; [21] car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé. [22] Il lui dit: Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé; [23] pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retirasse avec un intérêt?
Louis Segond×
)

Ce serviteur appelle le roi Seigneur, mais il a refusé de faire ce qu’Il lui avait ordonné. Il dit avoir eu peur de mal investir l’argent de son maître, compte tenu de sa prétendue sévérité. Et, à cause des attentes d’un retour sur l’investissement de son maître, il manifeste également un certain ressentiment du fait qu’il se retrouve ainsi dans une position difficile.

Mais, en réalité, ce que nous apercevons ici, c’est un esprit accusatoire et une distorsion totale de la vérité. Une telle personne ne produira aucun fruit et ne permettra pas au Christ d’œuvrer en elle. Au minium, elle aurait pu mettre l’argent qui lui avait été remis au profit d’autrui d’une façon ou d’une autre, ce qui est illustré dans cette parabole par le fait de recevoir un peu d’intérêt en plaçant l’argent en banque, au lieu de le retirer complètement de la circulation. Un tel comportement aurait indiqué un esprit de collaboration malgré la peur de faire un faux pas. Au contraire, le serviteur fait montre de mauvaise volonté et d’amertume en refusant carrément de servir son maître et, par surcroît, il blâme son maître en le diffamant. Le Christ ne peut travailler avec de telles personnes, ni utiliser leurs services.

La position ferme adoptée par le dernier disciple mérite un jugement sévère de la part de Jésus-Christ : « Puis il dit à ceux qui étaient là : Ôtez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines. Ils lui dirent : Seigneur, il a dix mines. – Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, et tuez-les en ma présence. » (Luc 19:24-27 Luc 19:24-27 [24] Puis il dit à ceux qui étaient là: Otez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines. [25] Ils lui dirent: Seigneur, il a dix mines. —  [26] Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. [27] Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.
Louis Segond×
)

Ici, le Christ montre la récompense infiniment meilleure réservée à ceux qui acceptent l’appel du Père et qui se soumettent à Dieu pour permettre à Son Esprit Saint d’œuvrer en eux et de produire le fruit de la droiture. Il nous avise de prendre l’appel de Dieu au sérieux et de ne pas le négliger.

Le dessein de Dieu pour votre vie

Lors de Son premier avènement, le Christ n’avait pas pour mission d’établir Son règne sur la Terre. Son but était alors de devenir l’Agneau de Dieu qui allait être immolé pour racheter les péchés de l’humanité et de fonder Son Église – Son peuple spirituel, les enfants de Dieu, les croyants. Cette parabole de Luc 19 montre qu’il s’ensuivrait une longue période au cours de laquelle Il préparerait Son peuple spirituel, les premiers appelés, à régner avec Lui. Ce Royaume sera établi afin que toute l’humanité ait également l’occasion à son tour de connaître Dieu.

C’est à cette préparation que l’Église de Dieu doit s’employer. Le Christ en est le Fondateur et le Chef. La raison d’être de Son Église est de poursuivre l’œuvre qu’Il a commencée lors de Son ministère terrestre. Son but principal est de proclamer l’avènement du Royaume de Dieu et de préparer un peuple à L’assister à Son retour.

Voilà la véritable raison pour laquelle vous devez répondre au message de l’Évangile et changer votre mode de vie actuel. Dieu le Père et Jésus-Christ s’emploient à préparer un groupe spirituel de disciples qui ressusciteront et seront revêtus de l’immortalité divine au retour du Christ ; bon nombre d’entre eux ont déjà été préparés et « dorment » dans leur tombeau en attendant le moment où le Christ les appellera à vivre une vie nouvelle, dans un corps ressuscité glorieux. Voilà le groupe qu’Il utilisera pour enseigner Ses voies au monde.

Vous aussi pouvez faire partie de ce groupe si Dieu ouvre votre esprit à cette compréhension, en ce moment. À vous de choisir ! Accepterez-vous Son appel ?

Il y a beaucoup à accomplir. Si nous croyons fondamentalement que le ciel descendra sur Terre et que nous devons nous préparer à établir le Royaume de Dieu ici-bas, nous devons alors nous retrousser les manches et nous y mettre dès aujourd’hui en demandant à Dieu de nous aider à axer notre vie sur Son Royaume et Son mode de vie (Matthieu 6:33 Matthieu 6:33Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Louis Segond×
).

Il faut commencer par prier « Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la Terre comme au ciel » (Matthieu 6:10 Matthieu 6:10que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Louis Segond×
). Cette prière simple, mais directe, que nous avons tous entendue de nombreuses fois résume vraiment le message profond selon lequel le ciel descendra sur Terre lorsque le Royaume sera établi et la volonté divine sera exécutée sur Terre comme elle l’est maintenant aux cieux, par Ses anges. En mettant l’accent sur cette réalité, nous qui sommes les serviteurs de Dieu devons ouvrir la voie maintenant en faisant la volonté de Dieu dans notre vie actuelle.

Nous devons accorder la priorité à Dieu en nous mettant à Son service et au service de nos semblables. Nous devons honorer et respecter notre prochain et faire preuve de bienveillance à son égard. Dieu nous dit de nous aimer les uns les autres tout comme nous devons L’aimer Lui ! Ce sont là des règles de conduite fondamentales qui servent de base à la réalisation du dessein de Dieu dans notre vie.

Mener une vie digne de 10 villes 

Nos actions reflètent nos sentiments à l’égard de Dieu et de nos semblables. Notre mode de vie doit incarner une profonde conviction que Dieu existe et qu’Il a révélé Sa volonté pour l’humanité. Il est tout à fait possible de connaître Dieu et de vivre en harmonie avec Ses préceptes, et cela a de profondes conséquences positives dans notre vie.

La vie pleinement accomplie d’un disciple de Jésus-Christ consiste à vivre ses croyances pleinement plutôt qu’à moitié. Mener une vie chrétienne à moitié est une forme subtile d’athéisme, car nous montrons par nos actes que nous ne prenons pas vraiment la Parole de Dieu au sérieux. Autrement dit, nous disons croire en Dieu, mais certains aspects de notre vie ne reflètent pas l’influence d’une conviction profonde sur nos pensées et notre conduite.

Au cours de ma carrière de ministre du culte, j’ai observé que les gens sont souvent sincères dans leur profession de foi, mais qu’ils ne joignent pas le geste à la parole. Cet état de choses est humain, mais il peut s’agir d’un défaut qui nous empêche de mener ce qu’on pourrait appeler une « vie digne de 10 villes », par analogie avec la parabole du Christ. Rappelez-vous que dans cette parabole, un serviteur reçut la responsabilité de 10 villes et un autre de 5 villes, tandis qu’un troisième ne reçut rien et se vit confisquer tous ses biens. Quel serviteur aimeriez-vous être parmi les trois ? Nous devrions donc nous efforcer de faire tout en notre pouvoir pour mettre à profit ce qui nous a été donné !

Le Christ offre une récompense en fonction de notre mode de vie actuel. Vous n’avez peut-être jamais envisagé votre relation avec Dieu de cette façon, mais c’est bien ce que révèle cette parabole. Le Christ S’attend à ce que nous nous consacrions corps et âme à Lui et à Ses préceptes, et Il nous dit que nous recevrons une récompense proportionnelle à nos efforts. Le salut nous est offert gratuitement par la grâce de Dieu, mais la récompense qui nous attend dans le Royaume à venir sera déterminée en fonction de nos œuvres (Matthieu 16:27 Matthieu 16:27Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres.
Louis Segond×
;; Apocalypse 22:12 Apocalypse 22:12Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.
Louis Segond×
). Elle dépendra de notre degré de soumission à l’œuvre de Dieu en nous.

Si vous ne croyez pas que le ciel descendra sur la Terre, nous vous invitons à approfondir ce sujet en téléchargeant un exemplaire gratuit de notre guide biblique intitulé L’Évangile du Royaume ou en nous en faisant la demande. Vous vous devez de comprendre ce que la Bible révèle sur ce sujet d’une importance vitale !

Si Dieu vous appelle aujourd’hui, c’est parce qu’Il vous invite à vivre une vie que Jésus-Christ pourra utiliser lorsqu’Il reviendra sur Terre avec le Royaume qu’Il aura reçu de Dieu le Père. Utilisez-vous votre temps maintenant pour vous préparer à assumer votre futur rôle ? C’est votre raison d’être !


La venue des cieux sur Terre, étape par étape

Comme l’indique notre article principal, Jésus reviendra bientôt pour établir le Royaume de Dieu sur toutes les nations, en faisant descendre sur la Terre le Royaume des « cieux » — avec ses lois, son mode de vie et ses conditions.

Mais un autre élément important de ce qui constitue les cieux descendra plus tard. Dans les chapitres 21 et 22 de l’Apocalypse, on peut lire qu’après le règne de mille ans du Christ, il y aura un nouveau ciel et une nouvelle Terre et que la ville céleste appelée la Nouvelle Jérusalem descendra du ciel sur une Terre transformée. À l’instar de Son Fils, Dieu le Père viendra alors habiter sur la Terre à jamais, de même que tous ceux qui auront obtenu le salut.

Nous constatons ainsi que le ciel descendra sur la Terre, étape par étape. Au cours de la première étape, Dieu œuvra parmi certains fidèles de l’Ancien Testament. Puis, le Christ fut incarné et le Saint-Esprit de Dieu descendit sur d’autres personnes pour habiter en elles. Et maintenant, l’heure est venue de passer aux dernières étapes. Jésus transformera le monde lorsqu’Il reviendra pour établir le Royaume de Dieu sur les nations. Ce Royaume prendra naissance à Jérusalem, puis s’étendra sur toute la planète.

Et finalement, au bout d’un certain temps, le Père et le Christ habiteront tous deux ici-bas, les êtres humains ayant été perfectionnés et se soumettant enfin à la volonté du Père qui sera alors établie « sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6:10 Matthieu 6:10que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Louis Segond×
). Le péché et la misère feront place à une joie et à une paix permanentes, et on jouira pleinement de la vie. Le ciel sera véritablement descendu sur Terre, dans le sens le plus ultime et complet de ce terme !

— Tom Robinson